19 août 2021

3 actions qui pourraient tripler d’ici 2030

Par admin2020

L’année dernière, les actions américaines ont connu le marché baissier le plus court jamais enregistré. Ce n’était que 33 jours et s’est terminé le 23 mars 2020. Par la suite, les actions américaines ont commencé à se redresser et sont entrées dans la phase haussière, qui s’étend maintenant sur plus de 16 mois. La référence S&P 500 a presque doublé depuis. Alors que les actions américaines ont atteint de nouveaux records grâce à de solides résultats d’entreprise au deuxième trimestre, il ne semble pas y avoir de fin immédiate à la séquence à chaud.

Naturellement, certains analystes et investisseurs craignent désormais que le marché soit dans une phase de bulle et puisse bientôt s’effondrer. Or, en bourse, ce n’est pas « quand investir » mais la durée de l’investissement qui se traduit par des rendements solides. Historiquement, l’investissement à long terme dans des actions de haute qualité avec des avantages concurrentiels s’est avéré être une stratégie d’investissement réussie.

Si vous avez des liquidités supplémentaires qui ne sont pas nécessaires pour payer vos factures, alors je pense qu’investir dans ces actions peut presque tripler votre investissement initial d’ici 2030.

Homme d'affaires assis au bureau et souriant à l'écran d'un ordinateur portable.

Source de l’image : Getty Images.

1. PayPal

La pandémie de COVID-19 a contraint de nombreux consommateurs à remplacer les espèces par divers modes de paiement numérique. Cette tendance persistera même au-delà de la pandémie, étant donné que les paiements numériques sont plus sûrs et plus pratiques pour les utilisateurs que les transactions en espèces. L’un des bénéficiaires évidents de ce changement séculaire a été Pay Pal (NASDAQ : PYPL), un acteur majeur de la fintech avec 403 millions d’utilisateurs et des opérations dans 200 pays.

Le solide réseau bilatéral de PayPal (32 millions de commerçants et 371 millions de consommateurs) s’est avéré être un avantage concurrentiel majeur. Alors que de plus en plus d’acheteurs optent pour les services de paiement numérique de PayPal, de plus en plus de commerçants ressentent le besoin d’adopter ces méthodes de paiement. Ceci, à son tour, attire encore plus de consommateurs vers PayPal. Les concurrents ont du mal à reproduire cet effet de réseau et cette notoriété. PayPal exploite également les données générées par ce réseau bilatéral pour développer de nouveaux produits, augmenter la conversion pour les marchands et réduire la probabilité de fraude. Grâce à sa grande échelle, PayPal bénéficie également d’un pouvoir de tarification important.

Outre la plate-forme de paiement numérique homonyme de PayPal, Venmo est un autre important moteur de croissance potentiel dans la boîte à outils de l’entreprise. Lancée en tant que plate-forme de partage d’argent P2P, la société a considérablement élargi la portée de Venmo en introduisant les cartes de crédit et de visite Venmo et en permettant aux commerçants d’accepter les paiements sur cette plate-forme. La société a également introduit le trading de crypto-monnaie sur Venmo et a récemment lancé une fonctionnalité permettant aux clients de cartes de crédit d’acheter de la crypto avec cashback. Bien que le volume de paiement total (TPV) de Venmo au deuxième trimestre de 58 milliards de dollars ne représente encore qu’une petite partie du TPV mondial global de 300 milliards de dollars de PayPal, les nombreuses nouvelles fonctionnalités ne manqueront pas d’augmenter l’engagement des utilisateurs et le potentiel de revenus de cette application. PayPal s’attend à ce que les revenus de Venmo s’élèvent à 900 millions de dollars pour l’exercice 2021.

Les résultats de PayPal au deuxième trimestre n’ont pas atteint les estimations du consensus, et les prévisions de la société pour le troisième trimestre n’ont pas été impressionnantes. Bien que ces résultats aient été affectés par la migration d’eBay depuis PayPal, la société n’a pas encore modifié ses prévisions pour l’année entière. Cela reflète la confiance de l’entreprise à rebondir au quatrième trimestre. Dans ce contexte, le recul post-bénéfice du cours des actions de PayPal offre une bonne opportunité d’entrée aux investisseurs particuliers dans cette histoire de croissance pluriannuelle.

2. Carré

Un autre acteur majeur de la fintech, Carré (NYSE : SQ) est devenu le sujet de conversation de la ville, principalement en raison de son intention d’acheter la principale plate-forme australienne Buy Now, Pay Later (BNPL) Après-paiement (OTC:AFTP.F) dans une transaction entièrement en actions d’une valeur d’environ 29 milliards de dollars. La BNPL d’Afterpay offre aux clients la possibilité de régler leurs achats en quatre versements sans intérêt. Afterpay perçoit un petit pourcentage de chaque transaction sous forme de frais auprès du commerçant ainsi que des frais de retard des clients manquant leurs paiements. Cette option de paiement est lucrative pour les commerçants, car elle entraîne des conversions de caisse plus élevées et des relations à plus long terme avec les clients. Par conséquent, si cet accord est conclu, cela ouvrira une nouvelle source de revenus pour Square.

Cet accord est la dernière étape des ambitions de Square de perturber le secteur bancaire traditionnel. La société a lancé sa banque industrielle, Square Financial, en mars 2021. Cela a été suivi par le lancement de produits bancaires pour les petites entreprises tels que les comptes d’épargne et de chèques ainsi que les services de prêt en juillet 2021.

Actuellement, l’écosystème des vendeurs (appareils de point de vente, analyses, capital et autres solutions pour les commerçants) et Cash App (système de paiement axé sur le consommateur) sont les principaux moteurs de croissance de Square. Bien qu’affectée négativement pendant la pandémie, l’activité d’écosystème de vendeurs de l’entreprise, qui se concentre sur les magasins de détail physiques, s’améliore désormais grâce à la reprise progressive des petites entreprises et à la pénétration croissante dans le segment des grandes entreprises. L’écosystème des vendeurs et Cash App deviendront encore plus lucratifs après l’intégration avec Afterpay, une initiative qui étendra l’installation de BNPL au plus petit des commerçants tout en donnant à Afterpay un accès aux 70 millions de clients de Cash App qui effectuent des transactions annuelles. Cash App est en passe de devenir une super application financière.

Square a signalé un quasi-doublement des dépôts par client actif effectuant des transactions mensuelles pour Cash App, qui est un moteur de revenus clé pour cette plate-forme. L’augmentation des dépôts, associée à une croissance près de quatre fois du nombre d’utilisateurs actifs mensuels (MAU) en juin 2021 à plus de 40 millions par rapport à il y a deux ans, a ouvert plusieurs opportunités de vente croisée pour l’écosystème financier de Square. Dans ce contexte, bien que le titre ait gagné plus de 70 % au cours de la dernière année, il semble toujours prêt pour une croissance robuste au cours de cette décennie.

3. Cloudflare

Part des principaux réseaux de diffusion de contenu (CDN) et de cybersécurité basés sur le cloud et la périphérie (le contenu et les applications sont placés sur des machines localisées plutôt que sur un serveur centralisé) et un acteur de cybersécurité Cloudflare (NYSE : NET) ont gagné 18,58% au cours du mois dernier – et pour plusieurs bonnes raisons. La société devrait bénéficier de la flambée des taux d’infection à coronavirus induite par les variantes delta, car cela signifierait une augmentation de l’activité en ligne. La société a également publié d’excellents résultats pour le deuxième trimestre (terminé le 30 juin 2021) et se rapproche de l’équilibre.

Bien que l’histoire de la croissance à court terme de l’entreprise soit sans aucun doute impressionnante, c’est la force du modèle de réseau défini par logiciel (SDN) hautement évolutif, résilient et flexible (utilisant des services réseau logiciels pour remplacer tout le matériel réseau) qui continuera pour piloter sa croissance sur le long terme. Des concurrents tels que Akamai Technologies et Réseaux phares ont opté pour un modèle de réseau basé sur le matériel, qui est difficile à faire évoluer et coûteux à remplacer.

Cloudflare est actuellement présent dans 200 villes de 100 pays et traite environ 25 millions de requêtes HTTP par seconde. Les services CDN de la société sont actuellement utilisés par 80,5% de tous les sites Web utilisant le service de proxy inverse, ce qui représente 17,5% de tous les sites Web sur Internet. Déjà un acteur dominant dans l’espace CDN, l’entreprise est également une force avec laquelle il faut compter dans l’espace de sécurité des entreprises et des réseaux. La société étend rapidement sa présence sur le marché relativement nouveau de la sécurité de périphérie native du cloud appelé Secure Access Service Edge (SASE). À long terme, Cloudflare vise à se positionner comme un acteur de premier plan de la sécurité zéro confiance, un marché estimé à 59,43 milliards de dollars d’ici 2028. L’architecture de sécurité zéro confiance ne fait confiance à aucun utilisateur et vérifie en permanence les informations d’identification et les autorisations de chacun avant de fournir accès aux ressources de l’entreprise.

Se négociant près d’un multiple de prix/ventes (P/S) de 72, Cloudflare est indéniablement une action chère. Cependant, compte tenu de sa large présence et de son fort fossé dans l’espace des réseaux et de la cybersécurité où la société estime le marché cible à 100 milliards de dollars d’ici 2024, je pense que cette société en hyper croissance a le pouvoir de monter en flèche encore plus haut dans les années à venir.

Cet article représente l’opinion de l’auteur, qui peut être en désaccord avec la position de recommandation « officielle » d’un service de conseil premium Motley Fool. Nous sommes hétéroclites ! Remettre en question une thèse d’investissement – même l’une des nôtres – nous aide tous à réfléchir de manière critique à l’investissement et à prendre des décisions qui nous aident à devenir plus intelligents, plus heureux et plus riches.




Source by