5 septembre 2021

Didi nie les informations selon lesquelles la ville de Pékin coordonne les entreprises pour y investir | Investir Nouvelles

Par admin2020

BEIJING (Reuters) – Le géant chinois Didi Global Inc a déclaré samedi que les médias rapportent que le gouvernement de la ville de Pékin coordonne les entreprises pour y investir n’est pas correct.

“Didi coopère actuellement activement et pleinement avec l’enquête sur la cybersécurité, les médias étrangers rapportent que le gouvernement de la ville de Pékin coordonne les entreprises pour y investir sont incorrects”, a-t-il déclaré sur Weibo.

Bloomberg News a rapporté vendredi, citant des personnes non identifiées proches du dossier, que la capitale chinoise envisageait de placer Didi sous le contrôle de l’État et avait proposé que des entreprises gérées par le gouvernement y investissent.

Selon la proposition préliminaire, certaines sociétés basées à Pékin, dont le groupe Shouqi, qui fait partie du groupe d’État du tourisme de Pékin, acquerraient une participation dans Didi, a rapporté Bloomberg.

Didi, basée à Pékin, fait l’objet d’une enquête sur la cybersécurité menée par les autorités chinoises après son introduction en bourse à New York en juin. Les autorités chinoises ont renforcé leur réglementation des entreprises technologiques au cours de l’année écoulée pour améliorer la concurrence sur le marché, le traitement des données et leur traitement des employés.

Didi est contrôlé par l’équipe de direction du co-fondateur Will Cheng et du président Jean Liu. SoftBank Group Corp, Uber Technologies Inc et Alibaba font partie des investisseurs de la société.

(Reportage par Yilei Sun et David Stanway; Montage par William Mallard)

Copyright 2021 Thomson Reuters.



Source by