7 mai 2021

Heurts entre police israélienne et Palestiniens à Jérusalem Par Reuters

Par admin2020

© Reuters. Heurts entre la police israélienne et de jeunes Palestiniens protestant contre la possible expulsion de Palestiniens d’un quartier de Jérusalem. /Photo prise le 7 mai 2021/REUTERS/Ammar Awad

JERUSALEM (Reuters) – La police israélienne a tiré vendredi sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem des grenades lacrymogènes et assourdissantes sur de jeunes Palestiniens leur jetant des pierres et protestant contre la possible expulsion de Palestiniens d’un quartier de la ville sainte.

Au moins 53 manifestants et six policiers ont été blessés lors de ces heurts sur le site, l’un des plus sacrés de l’islam, appelé mont du Temple par les Israéliens, ont déclaré la police israélienne et des sources médicales palestiniennes. Plusieurs milliers de Palestiniens étaient rassemblés face à plusieurs centaines de policiers en tenue anti-émeute.

Depuis plusieurs jours, après la rupture du jeûne du ramadan, des accrochages nocturnes opposent la police à de jeunes Palestiniens dans le quartier de Cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, où de nombreuses familles palestiniennes sont menacées d’expulsion au profit de colons juifs. Une audience de la Cour suprême israélienne est attendue lundi sur ce dossier.

Vendredi, plusieurs dizaines de milliers de Palestiniens se sont rassemblés pour la prière hebdomadaire en début de journée sur l’esplanade, autour de la mosquée Al Aksa, et nombre d’entre eux sont restés sur place ensuite pour protester contre les menaces d’expulsion.

Le porte-parole du Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, Rupert Colville, a appelé l’Etat hébreu à cesser immédiatement les expulsions forcées, y compris à Cheikh Jarrah.

Le département d’Etat américain s’est dit profondément préoccupé par les tensions actuelles à Jérusalem et a demandé à toutes les parties d’agir de manière responsable et d’éviter toute confrontation violente.

L’Union européenne, le Koweït et la Jordanie ont également fait part de leur inquiétude.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a quant à lui accusé les Palestiniens de “transformer un différend foncier entre parties privées en cause nationaliste afin d’inciter à la violence à Jérusalem”.

(Rami Ayyub, Ammar Awad et Stephen Farrell; version française Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media vous rappelle que les données contenues dans ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les CFD (actions, indices, contrats à terme) et les prix du Forex ne sont pas fournis par des bourses mais plutôt par des teneurs de marché, de sorte que les prix peuvent ne pas être précis et peuvent différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir du fait de l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée avec Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour la perte ou les dommages résultant de la confiance dans les informations, y compris les données, les devis, les graphiques et les signaux d’achat / vente contenus dans ce site Web. Soyez pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes d’investissement les plus risquées possible.




Source by