25 mai 2021

Infrastructure, immobilier et planification de l’inflation à long terme

Par admin2020

WBien que l’on s’attende largement à ce que l’indice des prix à la consommation (IPC) soit en réserve pour une hausse à court terme, ces augmentations pourraient bien être transitoires.

Certains observateurs du marché affirment même que les pressions inflationnistes pourraient diminuer dès plus tard cette année. Cependant, c’est une prédiction – pas un fait concret. Il est possible que des prix plus élevés se révèlent collants. Même si les perspectives transitoires se confirment, il est difficile de déterminer exactement quand les hausses de l’IPC se produiront, même pour les experts. Les conseillers financiers peuvent être avisés de renforcer leur protection contre l’inflation à long terme.

Les infrastructures et l’immobilier font partie des classes d’actifs qui offrent cette protection. Ces secteurs sont accessibles via une gamme de fonds négociés en bourse, y compris FlexShares Global Quality Real Estate Index Fund (NYSEArca: GQRE) et le FlexShares STOXX Global Broad Infrastructure Index Fund (NYSEArca: NFRA).

«L’exposition aux sociétés immobilières et d’infrastructure a toujours été utile pour les investisseurs préoccupés par l’impact de l’inflation à long terme», selon la recherche FlexShares.

L’inflation, une autre raison d’envisager ‘GQRE’, ‘NFRA’

En hausse de 10,50% en moyenne depuis le début de l’année, le GQRE et la NFRA ont déjà des vents favorables non liés à l’inflation. Le fonds immobilier profite de la recherche de rendement des investisseurs et du rebond de ce secteur après son drubbing de coronavirus en 2020.

De même, la NFRA fait l’objet d’une offre plus élevée car l’infrastructure offre également des rendements supérieurs à la moyenne et le groupe génère beaucoup de buzz en prévision du passage du Congrès à une version de Plan d’infrastructure du président Biden.

Dans un contexte inflationniste, les fiducies de placement immobilier (FPI), y compris les composantes du GQRE, sont convaincantes parce que les propriétaires ont un pouvoir de fixation des prix. De nombreuses FPI commerciales signent des baux à moyen et à long terme avec des locataires et ces accords prévoient des augmentations de loyer graduelles. Ces hausses font des REIT un groupe de lutte contre l’inflation attrayant pour les investisseurs.

Indépendamment de la façon dont l’inflation évolue, le GQRE et la NFRA offrent aux investisseurs un autre avantage: la diversification mondiale. Aucun des deux fonds FlexShares n’est uniquement dédié aux actions nationales. Les actions américaines représentent 40% de la NFRA et 59% du GQRE.

«Lorsque vous investissez dans l’une ou l’autre des classes d’actifs, cependant, la diversification est essentielle pour tenter de réduire le risque de concentration involontaire dans des régions ou des secteurs spécifiques», ajoute FlexShares. «Par exemple, de nombreuses stratégies immobilières n’investissent que dans des FPI américaines, qui ont tendance à être plus volatiles que les FPI internationales. Le risque de concentration sectorielle est une préoccupation dans les stratégies d’infrastructure traditionnelles. Celles-ci ont tendance à être fortement investies dans des secteurs tels que les pipelines et les services publics, ce qui les rend trop sensibles aux prix de l’énergie. »

Pour en savoir plus sur les stratégies multi-actifs, visitez notre Canal multi-actifs.

En savoir plus sur ETFtrends.com.

Les points de vue et opinions exprimés ici sont les points de vue et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement ceux de Nasdaq, Inc.



Source by