23 mai 2021

Investissement systématique ou discrétionnaire | Investissement U

Par admin2020

Êtes-vous quelqu’un qui vit et meurt selon votre emploi du temps? Ou préférez-vous prendre des décisions spontanées? Votre réponse pourrait dicter le type de calendrier d’investissement que vous choisissez: investissement systématique ou discrétionnaire. Les deux sont des stratégies d’investissement viables, mais elles varient considérablement en termes de fonctionnement et d’approche que les investisseurs doivent adopter.

Si vous êtes un spécialiste des horaires et des livres, l’investissement systématique sera un concept familier pour vous. Si vous avez tendance à prendre les choses au fur et à mesure et à vous adapter sur place, l’investissement discrétionnaire peut être une approche plus naturelle. Il n’y a pas de mauvaise réponse, mais bien faire les choses signifie s’en tenir à la stratégie que vous choisissez.

Comparaison des investissements systématiques et discrétionnaires

Stratégie d’investissement systématique

Plus précisément, l’investissement systématique est une approche d’investissement planifiée. Plans d’investissement systématiques (SIP) impliquent de verser une somme d’argent spécifique à des intervalles spécifiques sur une période prolongée. Par exemple, vous pouvez choisir de contribuer 500 $ le premier de chaque mois à un Roth IRA. Ce calendrier fixe élimine la variabilité des contributions. Cela permet aux particuliers de contribuer et de contrôler plus facilement leurs investissements.

Il existe deux types de SIP: autogérés et dirigés. Les SIP autogérés sont simplement le calendrier que vous vous fixez, par exemple en contribuant à un IRA ou via un compte de courtage. Les SIP dirigés prennent généralement la forme de fonds communs de placement ou de programmes 401 (k) parrainés par l’employeur, où les cotisations sont préétablies. Dans les deux cas, le montant et le barème des contributions restent les mêmes.

L’investissement systématique tire pleinement parti des intérêts composés. Les contributions régulières au capital permettent des stratégies telles que la moyenne des coûts en dollars et le réinvestissement des dividendes. Ces stratégies augmentent le potentiel de gain des comptes composés.

Avantages de l’investissement systématique

  • Des contributions régulières prédéterminées permettent aux investisseurs de rester cohérents et conscients de leurs contributions. Cela crée de bonnes habitudes qui favorisent la réflexion à long terme.
  • Les investissements récurrents permettent une moyenne automatique des coûts en dollars. Cela fait baisser la moyenne globale totale d’un investissement et augmente le pouvoir d’appréciation.
  • Des contributions récurrentes au montant principal augmentent le potentiel de composition des investissements. Plus l’horizon temporel est long, plus les rendements sont élevés.

Inconvénients de l’investissement systématique

  • Les contributions obligatoires peuvent peser sur les finances quotidiennes si les revenus sont incohérents ou si des dépenses imprévues surviennent.
  • Le pouvoir d’achat ne reste pas le même mois après mois. À mesure que les avoirs s’apprécient, les limites de contribution statiques signifient de moins en moins de pouvoir d’achat.
  • Pas aussi flexible que l’investissement discrétionnaire quant au moment et à la manière d’investir. Cela peut signifier manquer des opportunités créées par les conditions du marché.

Stratégie d’investissement discrétionnaire

Comme son nom l’indique, l’investissement discrétionnaire est une stratégie qui ne respecte aucun calendrier établi. C’est une approche plus active de l’investissement, qui voit les investisseurs contribuer, acheter et vendre à leur discrétion. Ou, plus souvent, cela signifie confier à un gestionnaire de portefeuille le soin de le faire en votre nom.

Cette approche offre une flexibilité importante, mais se fait au détriment de la cohérence. Pour ceux qui recherchent l’agilité et la flexibilité, il existe une excellente opportunité dans l’investissement discrétionnaire. Vous avez juste besoin d’avoir confiance en votre thèse d’investissement et votre perspicacité.

L’investissement discrétionnaire peut également désigner la gestion active d’un portefeuille. Par exemple, un investisseur de croissance peut choisir de prendre des bénéfices d’une participation à long terme pour acheter des actions dans une nouvelle introduction en bourse. Ils prennent des décisions actives sur la façon de rééquilibrer un portefeuille pour profiter d’une opportunité, au lieu de s’en tenir à un calendrier régulier de cotisations définies.

Les investisseurs discrétionnaires doivent travailler un peu plus dur pour gérer leur portefeuille. Mais, ce faisant, ils sont au courant des opportunités que les investisseurs systématiques ne sont pas. Acheter avant l’annonce de résultats prometteurs ou vendre des actions d’un fonds cyclique à son apogée, par exemple. Ces opportunités sont un excellent moyen de maximiser le retour sur investissement en dehors d’un cycle de contribution régulier.

Avantages de l’investissement discrétionnaire

  • Beaucoup de flexibilité quant au moment et à la manière d’investir. Les investisseurs sont en mesure de reconnaître et de capitaliser sur les opportunités stratégiques créées par les conditions du marché.
  • Les montants des cotisations peuvent changer avec le temps. Cela facilite la capitalisation des fluctuations de prix des titres individuels.
  • Il y a plus de pouvoir d’achat dans les investissements forfaitaires. Cela ouvre des opportunités d’investissement qui pourraient être hors de portée des investisseurs contribuant de plus petites sommes.

Inconvénients de l’investissement discrétionnaire

  • Il est plus difficile de réduire le coût moyen en dollars avec des placements discrétionnaires. Ceci, à son tour, rend difficile de tirer parti des cycles de composition.
  • Les incohérences dans les contributions d’investissement rendent difficile le développement de bonnes habitudes. En conséquence, les investisseurs pourraient essayer de chronométrer le marché au lieu d’investir à long terme.
  • Trop de contrôle sur les investissements peut conduire à des doutes et à un rééquilibrage fréquent. Trop d’activité peut déclencher des pertes ou des événements fiscaux indésirables.

Quelle option vous convient le mieux?

Si vous trouvez du réconfort dans la cohérence et que vous voulez l’assurance de la stabilité, un investissement systématique est probable pour vous. Si vous avez confiance en vos connaissances en matière d’investissement et avez un appétit pour le risque, l’investissement discrétionnaire pourrait être une stratégie lucrative. Dans tous les cas, il est important de rester fidèle à votre approche et de vous assurer qu’elle génère un retour sur investissement supérieur au marché.

Pour en savoir plus sur d’autres stratégies d’investissement, inscrivez-vous au Investissement U e-lettre ci-dessous. Ce bulletin quotidien fournit des conseils d’experts sur les actions et les tendances pour les investisseurs de tous niveaux d’expérience.

L’investissement systématique ou discrétionnaire est un motif de débat parmi de nombreux investisseurs chevronnés. Il n’y a pas de bonne réponse: seulement celle qui vous convient le mieux. Il est préférable de considérer votre situation, votre emprise sur les produits d’investissement et les capacités de contribution avant de descendre d’un côté ou de l’autre. Cela dit, si vous ne savez pas comment investir, une approche systématique est une approche défensive qui vous servira bien.





Source by