5 octobre 2021

La séquence de défaites pourrait se poursuivre pour le marché boursier malaisien

Par admin2020

(RTTNews) – Le marché boursier malaisien a terminé en baisse en trois séances consécutives, trébuchant de plus de 25 points ou 1,7% en cours de route. L’indice composite de Kuala Lumpur se situe désormais juste au-dessus du plateau de 1 520 points et il prévoit d’étendre ses pertes mardi.

Les prévisions mondiales pour les marchés asiatiques suggèrent des consolidations importantes face à la hausse des rendements obligataires. Les marchés européens et américains ont terminé en nette baisse et les bourses asiatiques devraient ouvrir de la même manière.

Le KLCI a terminé en légère baisse lundi suite aux pertes des fabricants de gants et aux performances mitigées des actions financières et des plantations.

Pour la journée, l’indice a perdu 2,01 points ou 0,13% pour terminer à 1 522,47 après s’être échangé entre 1 519,66 et 1 532,73. Le volume était de 3,902 milliards d’actions d’une valeur de 2,789 milliards de ringgits. Il y avait 518 déclinants et 482 gagnants. Parmi les actifs, Axiata a gagné 0,52 %, tandis que Dialog Group a perdu 0,43 %, Digi.com a perdu 1,14 %, Genting a gagné 0,40 %, Genting Malaysia a progressé de 1,00 %, Hartalega Holdings a baissé de 0,17 %, IHH Healthcare a reculé de 0,75 %, IOI Corporation a chuté de 0,27 pour cent, Kuala Lumpur Kepong a augmenté de 0,50%, Maybank et Public Bank ont ​​toutes deux perdu 0,25%, Maxis a augmenté de 0,22%, MISC a grimpé de 1,17 pour cent, MRDIY a plongé de 1,58%, Petronas Chemicals a chuté de 1,03%, Press Metal a bondi de 1,42%, RHB Capital a collecté 0,73 Pour cent, Sime Darby a ajouté 0,88 pour cent, Sime Darby Plantations a dérapé de 0,82 pour cent, Telekom Malaysia a progressé de 0,35 pour cent, Tenaga Nasional s’est amélioré de 0,31 pour cent, Top Glove a chuté de 1,85% et les groupes CIMB, PPB et Hong Leong Financial Group sont restés inchangés.

L’avance de Wall Street est globalement négative car les principales moyennes se sont ouvertes de façon mitigée lundi, mais ont rapidement baissé fortement et sont restées ainsi, terminant profondément dans le rouge.

Le Dow Jones a chuté de 323,54 points ou 0,94 % pour terminer à 34 002,92, tandis que le NASDAQ a chuté de 311,21 points ou 2,14 % pour clôturer à 14 255,48 et le S&P 500 a perdu 56,58 points ou 1,30 % pour terminer à 4 300,46.

La forte pression à la vente sur Wall Street est survenue alors que les investisseurs continuaient de se retirer des actions technologiques face à la hausse des rendements obligataires. Les problèmes d’inflation et l’incertitude concernant la limite d’endettement ont également pesé sur les investisseurs.

Du côté des nouvelles économiques, le département du Commerce a signalé que les nouvelles commandes de produits manufacturés américains ont bondi plus que prévu en août.

Les prix du pétrole brut ont fortement augmenté lundi, profitant de la décision de l’OPEP de s’en tenir à sa politique de production actuelle dans un contexte de demande croissante de produits pétroliers à travers le monde. Les contrats à terme sur le pétrole brut West Texas Intermediate pour novembre ont bondi de 1,74 $ ou 2,2% à 77,62 $ le baril, le règlement le plus élevé depuis novembre 2014.

Les points de vue et opinions exprimés ici sont les points de vue et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement ceux de Nasdaq, Inc.



Source by