8 mars 2021

Le président met l’accent sur l’autonomisation des femmes par une meilleure santé et une meilleure éducation – Pakistan

Par admin2020

Publié le 8 mars 2021 16h13

Le président met l’accent sur l’autonomisation des femmes par une meilleure santé et une meilleure éducation

ISLAMABAD (Dunya News) – Le président Dr Arif Alvi a mis l’accent sur l’autonomisation des femmes grâce à une meilleure santé et une meilleure éducation, aux droits héréditaires et à l’indépendance financière.

S’adressant à une cérémonie dans le cadre de la Journée internationale de la femme à Islamabad lundi, il a déclaré que le gouvernement actuel avait adopté plusieurs lois pour autonomiser les femmes.

Le Président a déclaré que si des lois pour les droits des femmes existaient dans le pays, elles n’étaient cependant pas appliquées.

Il a déclaré que le gouvernement actuel prenait des mesures pour assurer leur mise en œuvre, y compris la loi sur les droits héréditaires des femmes.

Soulignant l’importance de l’indépendance financière des femmes, le président a déclaré que le gouvernement avait lancé un programme dans lequel les banques offraient des prêts jusqu’à cinq millions de roupies à une femme entrepreneur. Dans le cadre du programme Ehsaas du gouvernement PTI également, a-t-il dit, la plupart des fonds sont versés aux femmes.

Le Dr Arif Alvi a déclaré qu’un système de télésanté devrait être développé dans le cadre duquel les femmes peuvent consulter des médecins et demander des conseils de base par téléphone. Il a également insisté sur la réduction du taux d’abandon scolaire des femmes dans l’éducation ainsi que sur l’emploi.

Le président a exhorté les médias à ne pas montrer les femmes soumises à la violence dans les drames. Il a dit qu’au lieu de souligner les perceptions culturelles négatives sur les femmes, les droits accordés aux femmes dans l’Islam devraient être projetés. Il a déclaré que les Ulema avaient également un rôle central à jouer à cet égard.

Soulignant le sort des femmes dans le Jammu-et-Cachemire occupé illégalement par les Indiens (IIOJ & K), le Dr Arif Alvi a demandé au monde de prendre note des violations des droits humains dans la vallée occupée. Il a déclaré que les femmes de l’IIOJ & K sont soumises à la violence de l’État mais que malheureusement, le monde reste silencieux sur la question.

S’exprimant à cette occasion, la ministre des Droits de l’Homme, Dr. Shireen Mazari, a exprimé ses inquiétudes face à la montée des incidents d’islamophobie dans le monde occidental, affirmant que l’interdiction de la burqa en Suisse est également une violation des droits de l’homme.

Le ministre de la Production de la Défense, Zubaida Jalal, a déclaré dans une allocution que l’autonomisation des femmes est basée sur l’éducation. Elle a dit que dans la situation de Covid, nous avons commencé le concept de bibliothèque de chameaux pour fournir une éducation aux enfants dans les régions éloignées du Baloutchistan.

La Ministre de la Coordination Inter provinciale, Dr. Fehmida Mirza, a déclaré qu’aujourd’hui les femmes prouvent leurs capacités dans tous les domaines de la vie. Elle a apprécié les femmes qui brillent dans l’athlétisme et le sport.

L’ambassadrice de l’Union européenne au Pakistan, Androulla Kaminara, dans son allocution à l’occasion, a salué les mesures prises par le gouvernement pakistanais pour l’autonomisation des femmes. Elle a notamment mentionné le programme Ehsaas et l’amélioration des lois successorales du pays.




Source by