26 avril 2021

Les actions les plus intelligentes à acheter avec 1000 $ dès maintenant

Par admin2020

Qu’ont en commun une fonderie de semi-conducteurs basée à Taiwan, un fabricant de véhicules électriques basé en Chine et une société de biotechnologie basée aux États-Unis?

Les entreprises en question sont Fabrication de semi-conducteurs à Taiwan (NYSE: TSM), Nio (NYSE: NIO), et Sciences de Galaad (NASDAQ: GILD). Ces entreprises ont de solides vents structurels à long terme et ont des bilans solides qui peuvent leur permettre de tirer parti des opportunités. En outre, les trois sociétés se négocient actuellement à des niveaux nettement inférieurs à leurs plus hauts historiques – ce qui est surprenant compte tenu du rallye boursier en cours.

Les investisseurs peuvent tirer des rendements intéressants de n’importe laquelle de ces actions fondamentalement solides à partir d’un investissement de seulement 1 000 $, à condition que cet argent ne soit pas nécessaire pour payer les factures ou comme fonds de prévoyance.

Femme étudiant les informations sur les marchés financiers sur le bureau.

Source de l’image: Getty Images.

1. Fabrication de semi-conducteurs à Taiwan

Une façon exceptionnellement intelligente d’investir 1 000 $ dès maintenant serait d’acheter des actions de Taiwan Semiconductor Manufacturing.

La hausse de la demande d’électronique grand public liée à la pandémie s’est ajoutée à la demande déjà élevée de puces dans des domaines tels que la 5G, le Wi-Fi 6 / 6E, l’Internet des objets, le calcul haute performance et l’intelligence artificielle. Cependant, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement liées au COVID-19, les tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Chine et l’hiver étonnamment froid au Texas ont entraîné une pénurie mondiale de puces. TSM prend maintenant des mesures pour résoudre ce problème et a annoncé son intention d’investir 100 milliards de dollars au cours des trois prochaines années dans l’expansion de la capacité et la recherche et développement. Cependant, la société s’attend à ce que l’inadéquation de l’offre et de la demande persiste jusqu’en 2022. Pourtant, TSM représentant actuellement 57% de la production mondiale de puces, la société est la mieux placée pour profiter de cette dynamique en termes de pouvoir de tarification.

Les puces avancées (7 nm et moins) représentaient 49% des revenus de la société au premier trimestre de l’exercice 2021 (se terminant le 31 mars 2021), beaucoup plus élevé que l’exposition aux revenus de 35% au même trimestre de l’année précédente. La société a commencé à générer des revenus à partir de nœuds 5 nm, tandis qu’un nœud 3 nm n’a pas encore atteint le stade de la production de masse. Les fabricants de smartphones préfèrent de plus en plus les nœuds plus petits pour leur haute capacité de calcul et leur efficacité énergétique. Avec des clients à fort volume tels que Pomme (NASDAQ: AAPL) et Qualcomm (NASDAQ: QCOM), l’avantage technologique de l’entreprise se traduit par de solides flux de revenus provenant de la verticale des smartphones.

Alors que des concurrents tels que Intel (NASDAQ: INTC) et Samsung ont également dévoilé des plans d’expansion de capacité agressifs, leur succès est loin d’être garanti. Dans ce contexte, TSM apparaît comme un choix supérieur, d’autant plus qu’il verse également un rendement de dividende d’environ 1,5%. Par conséquent, bien que TSM se négocie actuellement à 11,6 fois les ventes des 12 derniers mois (TTM), ce qui n’est pas bon marché, les investisseurs peuvent toujours tirer de solides rendements de cette action dans les mois à venir.

2. Nio

Les investisseurs peuvent également faire bon usage de leurs 1000 dollars en achetant Nio. Ce titre a chuté de plus de 38% par rapport à son sommet historique de 66,99 $ au début de janvier 2021. Les problèmes de la société proviennent principalement des investisseurs de détail qui abandonnent les actions de croissance pour se tourner vers des choix de valeur et des pénuries de semi-conducteurs qui affectent l’ensemble de l’industrie automobile. Le fait que la société ait raté son estimation de bénéfices consensuelle au quatrième trimestre de l’exercice 2020 (se terminant le 31 décembre 2020) n’a pas non plus aidé.

Malgré tous ces revers, les vents structurels arrière qui alimentent Nio sont trop forts pour être ignorés. En 2020, la Chine représentait environ 41% des ventes mondiales de véhicules électriques. Canalys estime que 1,9 million de véhicules électriques seront vendus en Chine en 2021, soit une augmentation de 51% d’une année à l’autre. Alors que les véhicules électriques devraient représenter 9% du total des ventes automobiles en Chine en 2021, le pourcentage devrait passer à 35% d’ici 2025. Avec le soutien du gouvernement chinois et de grandes entreprises technologiques telles que Tencent (OTC: TCEHY) et Baidu (NASDAQ: BIDU), Nio est bien positionné pour conquérir une part importante du marché chinois des véhicules électriques en constante expansion.

Nio prévoit désormais des revenus du premier trimestre de l’ordre de 1,13 milliard de dollars à 1,16 milliard de dollars, ce qui implique une croissance d’une année à l’autre de 438% à 451%. Ces estimations sont en ligne avec l’augmentation de 423% d’une année sur l’autre des livraisons de véhicules de Nio à 20 060 unités au premier trimestre. La société s’attend à des pressions à court terme dues à des pénuries de semi-conducteurs au deuxième trimestre. Cependant, Nio a une histoire de sous-promesse et de surperformance – la société a dépassé son objectif de livraison de 19 500 véhicules au premier trimestre.

Le modèle opérationnel de batterie en tant que service (BAAS) de Nio permet aux clients d’acheter des véhicules électriques sans batterie à des prix initiaux inférieurs, puis de payer les batteries via des abonnements mensuels. La charge de l’EV nécessite une heure et demie à deux heures, mais avec ce modèle, les utilisateurs d’EV peuvent échanger une batterie non chargée contre une batterie complètement chargée ou même mise à niveau en quelques minutes. Exploitant actuellement 193 stations d’échange de batteries en Chine, la société vise à en augmenter le nombre à 500 d’ici la fin de 2021. À mesure que Nio vendra plus de véhicules, ses revenus BAAS continueront de croître encore plus rapidement. Les revenus de BAAS sont également récurrents, ce qui implique une meilleure visibilité des revenus et une moindre volatilité du chiffre d’affaires pour l’entreprise.

Nio se négocie à 25,7 fois les ventes TTM, ce qui est assez riche. Cependant, les investisseurs peuvent gagner de beaux rendements en investissant dans cette action même à ces niveaux élevés, étant donné que Nio a une stratégie solide pour capitaliser sur l’énorme opportunité EV en Chine.

3. Gilead Sciences

Enfin, Gilead Sciences peut être un endroit très intelligent pour placer 1 000 $, en particulier pour un investisseur averse au risque. La société paie un solide rendement en dividendes de 4,3%, bien supérieur au rendement du S&P 500 de 1,4%. Avec un ratio de distribution de dividendes TTM de 46,25%, la société dispose d’une flexibilité financière suffisante pour poursuivre sa politique de dividendes dans un avenir prévisible.

Cependant, ce titre à haut rendement a diminué de plus de 15,8% l’année dernière. Premier traitement COVID-19 pour les patients hospitalisés approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, Veklury pourrait bientôt tomber en disgrâce, car l’augmentation de la vaccination réduit le nombre de patients sous traitement. En novembre 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé de ne pas utiliser Veklury, ce qui a entravé les ventes du médicament.

Mais il y a beaucoup plus à Gilead Sciences que Veklury. La société domine le marché du VIH et développe également une présence significative dans le segment de l’oncologie. Pour compenser l’impact de l’érosion générique des médicaments anti-VIH plus anciens tels qu’Atripla et Truvada, Gilead Sciences s’est concentré sur l’introduction de nouveaux médicaments anti-VIH avec de meilleurs profils d’efficacité et d’innocuité. Le médicament anti-VIH récemment lancé par la société, Biktarvy, est le médicament le plus prescrit aux patients atteints du VIH aux États-Unis. La société prévoit également de soumettre une demande à la FDA pour le lénacapavir en tant que traitement à action prolongée (à injecter une fois tous les six mois) pour les patients VIH lourdement prétraités. En oncologie, Gilead Sciences mise sur le médicament de thérapie cellulaire Yescarta et Trodelvy, un médicament contre le cancer du sein et urothélial (un type courant de cancer de la vessie). De plus, Trodelvy a le potentiel d’être approuvé dans plusieurs autres indications de tumeurs solides.

Gilead Sciences a retourné 5 milliards de dollars, soit près de 67% de son flux de trésorerie disponible total aux actionnaires sous forme de dividendes et de rachats d’actions en 2020. Malgré plusieurs actifs attractifs et une politique d’actionnariat favorable, l’action se négocie à seulement 3,3 fois les ventes de TTM. Cette action bon marché est un pari attrayant pour les investisseurs de valeur et de revenu.

Cet article représente l’opinion de l’écrivain, qui peut être en désaccord avec la position de recommandation «officielle» d’un service de conseil haut de gamme Motley Fool. Nous sommes hétéroclites! Remettre en question une thèse d’investissement – même l’une des nôtres – nous aide tous à réfléchir de manière critique à l’investissement et à prendre des décisions qui nous aident à devenir plus intelligents, plus heureux et plus riches.




Source by