20 mars 2021

L’investissement, un jeu de patience

Par admin2020

Ne rien faire vous permet généralement de faire plus d’argent. (Photo: Jeremy Bishop pour Unsplash)

EXPERT INVITÉ. En date du 15 mars 2021, l’indice canadien S&P/TSX composé avait connu une croissance de plus de 50 % sur un an, malgré la pandémie. Or, de nombreux investisseurs ont retiré leurs investissements des marchés boursiers à la suite du krach de mars 2020. Cette réaction n’est pas nouvelle; à chaque krach, les investisseurs ont de la difficulté à rester investi dans les marchés boursiers.

D’ailleurs, selon une analyse effectuée en 2020 par Dalbar, une firme internationale indépendante spécialisée en matière d’évaluation, d’audit et de notation dans le milieu des services financiers, depuis 1984, environ 70 % de la sous-performance moyenne des investisseurs par rapport au marché boursier est due aux retraits non planifiés pendant des périodes de marché baissier. Dans la majorité des cas, ces investisseurs auraient eu de meilleurs rendements un an plus tard s’ils n’avaient pris aucune mesure et conservé leurs investissements. Autrement dit, ne rien faire vous permet généralement de faire plus d’argent.

Pourquoi l’investisseur est-il impatient ?

Selon une célèbre citation attribuée à Warren Buffet, la bourse est un outil pour transférer de l’argent de l’impatient au patient : The stock market is a device for transferring money from the impatient to the patient. Mais le cerveau rend la patience difficile. Les êtres humains ont évolué pour réagir aux menaces, réelles ou perçues.

Lorsque les marchés fluctuent et que l’investisseur est submergé par des informations financières négatives, comme nous l’avons vécu l’année dernière lors du marché baissier, le cerveau perçoit une menace au bien-être financier. Même si la volatilité des marchés boursiers n’est pas une menace physique, la réponse combat-fuite intervient, l’émotion prend le dessus et le cerveau pousse l’investisseur à passer à l’action.

Lorsque l’investisseur réagit aux soubresauts de la bourse, il tente de déterminer le moment propice pour investir ou retirer ses billes, ce que l’on appelle le « market timing ». C’est la volonté de l’investisseur de retirer ou d’investir de l’argent en pensant déjouer le marché, car il ressent une menace ou anticipe une hausse des marchés. Cela est rarement en faveur de l’investisseur.

D’ailleurs, toujours selon l’étude de Dalbar, en 2019, l’investisseur moyen qui investit dans des fonds d’action a généré un rendement de 26,14 %, alors que le S&P 500 (US) a généré un rendement de 31,49 %, soit un écart de 5,35 %. Cet écart est principalement dû au market timing.

Quelles sont les solutions ?

Être un investisseur patient n’est peut-être pas facile, mais il existe des outils pour aider à surmonter l’impatience. Voici quelques stratégies pour cultiver sa patience, selon son profil d’investisseur. N’oubliez pas que les moments de grande volatilité peuvent être un bon moment pour revoir le profil et déterminer s’il est représentatif, justement.

  • Avoir un plan et penser à long terme

Se fixer des objectifs financiers à long terme et les garder à l’esprit en période de volatilité peut aider à résister à la tentation de vendre ses titres. Un plan financier écrit est une excellente idée.

Garder une perspective à long terme donne le courage psychologique dont l’investisseur a besoin pour laisser fructifier son portefeuille à long terme. Faire appel à un planificateur financier pour élaborer une stratégie de placement peut aider à rester sur la bonne voie.

  • Comprendre que la volatilité du marché est normale

Tout comme les files d’attente à la caisse de l’épicerie, la volatilité du marché fait partie de la vie normale. Cela peut être désagréable, mais reconnaître que personne n’est à l’abri de marchés volatils de temps en temps peut aider à se préparer mentalement à des corrections.

  • N’oubliez pas que le temps est du côté de l’investisseur

Les corrections sont temporaires et généralement brèves et les marchés baissiers finissent par prendre fin. Historiquement, les marchés montent beaucoup plus souvent et avec une marge beaucoup plus grande qu’ils ne baissent. Posséder des investissements dans les marchés boursiers à long terme est l’un des meilleurs moyens de profiter du progrès économique et de l’innovation.

Le succès en investissement se joue en bonne partie au niveau psychologique, ce qui fait de la patience une grande vertu pour les investisseurs. Cependant, il ne faut pas confondre patience et entêtement.

Amine Chbani, MBA, Pl. Ailette.




Source by