8 juin 2021

L’organisme de Wall Street propose de nouvelles règles sur les positions courtes et les prêts d’actions | Investir Nouvelles

Par admin2020

WASHINGTON (Reuters) – L’Autorité de régulation du secteur financier (FINRA), l’organisme d’autorégulation de Wall Street, a proposé des modifications à ses exigences en matière de déclaration d’intérêts à court terme dans le but de rendre les informations plus utiles.

Les modifications proposées à la Règle 4560 augmenteraient la fréquence des rapports d’intérêts à court terme de deux fois par mois à hebdomadaires ou même quotidiens. Le changement obligerait les sociétés de compensation à déclarer l’exposition synthétique à découvert – les paris effectués contre des actions via des produits dérivés – dans les comptes des entreprises et des clients.

Cette décision met en évidence l’intensification de l’examen minutieux des ventes à découvert, en pariant contre les actions pour en tirer profit si elles chutent, dans un contexte de volatilité continue des “actions mèmes”. Celles-ci sont motivées par des investisseurs particuliers qui se regroupent pour réduire les fonds spéculatifs qui parient contre GameStop AMC Entertainment Holdings Inc et d’autres actions.

Les changements obligeraient également les sociétés de compensation à déclarer à la FINRA certaines informations sur les prêts d’actions qui facilitent les paris courts “à des fins réglementaires, mais en vue d’une éventuelle diffusion publique”, parmi d’autres changements, a déclaré le chien de garde. La proposition a été publiée vendredi soir.

“Ces changements potentiels pourraient améliorer l’utilité des informations liées aux ventes à découvert pour la FINRA, les autres régulateurs, les investisseurs et les autres acteurs du marché”, a déclaré la FINRA.

La FINRA est un organisme d’autoréglementation financé par l’industrie et supervisé par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

Les modifications proposées, qui font l’objet d’une consultation publique, augmenteraient probablement le fardeau des sociétés de compensation et des courtiers principaux, qui portent la responsabilité principale de la déclaration des intérêts à court terme en vertu des exigences actuelles, a déclaré la FINRA.

L’agence collecte et publie actuellement ces données mais il n’est pas facile pour de nombreux investisseurs d’y accéder. Cette proposition vise à remédier à cela.

(Reportage de Katanga Johnson; Montage par Michelle Price et Cynthia Osterman)

Copyright 2021 Thomson Reuters.



Source by