13 septembre 2021

Marché boursier aujourd’hui : Dow reprend pied, claque un dérapage de cinq sessions

Par admin2020

Un autre rallye matinal a perdu son énergie à mi-séance… mais cette fois, les actions ont retrouvé un second souffle.

Pour la première fois depuis un certain temps, les nouvelles de COVID-19 se sont améliorées, le CDC signalant une moyenne mobile sur sept jours de 136 558 nouveaux cas quotidiens, en baisse de près de 13% par rapport à la moyenne précédente de 156 341.

Wall Street a également digéré certaines nouvelles propositions fiscales que le Congrès a publiées ce week-end. Les démocrates de la Chambre ont proposé des plans visant à augmenter le taux d’imposition maximal des sociétés et des particuliers fortunés, à augmenter le taux de plus-values ​​de 20 % à 25 % et à ajouter une surtaxe de 3 % sur tout revenu imposable supérieur à 5 millions de dollars.

Les Moyenne industrielle Dow Jones (+0,8 % à 34 869) a gardé la tête hors de l’eau grâce à Groupe UnitedHealth (UNH, +2,6%) et Chevron (CVX, +2,0%), ce dernier bénéficiant d’une hausse de 1,1% des contrats à terme sur le pétrole brut américain, à 70,45 $ le baril, en raison des problèmes d’approvisionnement persistants causés par l’ouragan Ida. Le Dow Jones a mis fin à une séquence de cinq jours de défaites consécutives, tout comme le S&P 500, qui a réussi à sortir du rouge et à enregistrer un modeste gain de 0,2%, à 4 468.

Cependant, la faiblesse des actions telles que Adobe (ADBE, -2,1%) et Nvidia (NVDA, -1,5%) a envoyé le Nasdaq Composite (en légère baisse à 15 105) à sa quatrième baisse consécutive.

Inscrivez-vous à la lettre électronique GRATUITE Investing Weekly de Kiplinger pour obtenir des recommandations sur les actions, les ETF et les fonds communs de placement, ainsi que d’autres conseils d’investissement.

Autres actualités boursières aujourd’hui :

  • La petite capitalisation Russel 2000 a également terminé en territoire positif, s’améliorant de 0,6% à 2 240.
  • Pomme (AAPL) a terminé près du milieu du peloton parmi ses autres actions Dow, gagnant 0,4% sur la journée. Cependant, le géant de la technologie sera au centre de l’attention demain, avec l’événement de lancement d’Apple qui devrait débuter à 13 h HE. Parmi les révélations attendues : l’iPhone 13.
  • Fabricant de vaccins COVID-19 Moderne (MRNA) a connu une baisse notable, perdant 6,6 %. La baisse d’aujourd’hui est intervenue après un article – écrit par un groupe de scientifiques, dont deux responsables de la Food and Drug Administration (FDA), et publié dans une revue médicale à comité de lecture La Lancette – a déclaré que la plupart des gens n’auront pas besoin de rappels de vaccin pour le moment. Alors que les injections de rappel pourraient être bénéfiques pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ont écrit les auteurs, des efforts plus larges devraient être concentrés sur l’injection de vaccins à ceux qui ne sont actuellement pas vaccinés.
  • Contrats à terme sur l’or s’est établi en hausse de 0,1% à 1 794,40 $ l’once.
  • Les Indice de volatilité CBOE (VIX) a chuté de 7,5% à 19,37.
  • Bitcoin les luttes se sont poursuivies, la crypto-monnaie diminuant de 1,9% au cours du week-end à 44 759,94 $. (Bitcoin se négocie 24 heures sur 24 ; les prix indiqués ici sont à 16 heures chaque jour de bourse.)
graphique boursier pour 091321

Une façon de lisser votre mois de septembre ?

Les actions restent en baisse en septembre, mais le mois continuera-t-il à être à la hauteur de sa facturation mopey ?

“Septembre est historiquement un mois difficile, et la première semaine n’était pas un bon signe”, déclare Anthony Denier, PDG de la plateforme de trading Webull. “Les craintes d’une hausse de l’inflation ont contribué aux pertes de la semaine dernière et demain l’IPC sortira. Les économistes de Wall Street s’attendent à une hausse de 5,3% en août. Vendredi, la Fed publiera des données sur les prix de gros. Si ces deux rapports sont négatifs, je pense il peut y avoir des eaux agitées à venir.”

Bien sûr, c’est la volatilité – et non un bain de sang – que la plupart des stratèges de marché prévoient.

Par exemple, Richard Saperstein, directeur des investissements de Treasury Advisory Partners, a déclaré : « Les six prochaines semaines ont tendance à être saisonnièrement faibles pour les actions, ce qui est une inquiétude supplémentaire pour un marché boursier déjà confronté à des valorisations élevées et à un manque de quasi- catalyseurs à la hausse à terme.” Mais il ajoute que malgré l’attente d’une volatilité accrue des marchés boursiers à court terme, “les investisseurs à long terme devraient utiliser les retraits pour augmenter l’exposition aux actions”.

Heureusement, les investisseurs disposent de nombreux outils pour faire face aux marchés moroses. Par exemple, les Dividend Aristocrats et leurs décennies de croissance ininterrompue des paiements ont tendance à assurer la stabilité au milieu des accès de volatilité. Ou pour ceux qui préfèrent obtenir une plus grande partie de leurs rendements sous forme de dividendes, ces titres à haut rendement de haute qualité pourraient être plus attrayants.

Les investisseurs peuvent même aller encore plus loin dans la réduction des risques en possédant un ensemble de payeurs de dividendes bien respectés dans un seul fonds. Ces 11 fonds négociés en bourse (FNB) n’ont qu’une chose en commun : ils détiennent tous des actions à dividendes. Au-delà de cela, chaque FNB représente une approche très différente de la génération de revenus en actions – ce qui signifie qu’il y a quelque chose sur cette liste pour à peu près tous les types d’investisseurs.




Source by