23 juin 2021

Morgan Stanley exigera des vaccins pour entrer dans les bureaux de New York

Par admin2020

23 juin 2021

(Bloomberg) — Morgan Stanley prévoit d’interdire aux employés qui ne sont pas vaccinés contre Covid-19 d’entrer dans ses bureaux de la région de New York, car un nombre croissant de grandes entreprises de Wall Street retardent le retour du personnel qui n’est pas protégé contre le virus mortel.

La politique, décrite dans une note interne, est l’une des plus restrictives émises par une grande banque américaine à ce jour. La firme a déclaré que l’objectif est d’aider à créer un environnement de bureau normal, sans avoir besoin de masques faciaux et de distanciation physique.

Pas plus tard que la semaine dernière, le PDG James Gorman a tiré un coup de semonce aux employés encore incertains de vouloir retourner dans ses bâtiments. “Si vous pouvez aller dans un restaurant à New York, vous pouvez venir au bureau et nous voulons que vous soyez au bureau”, a-t-il déclaré lors d’une conférence.

Gorman a estimé que plus de 90 % des employés de retour dans les bureaux étaient déjà vaccinés et a déclaré qu’il s’attend à ce que ce nombre se rapproche de 100 %. La banque n’a pas exigé un retour complet, comme chez Goldman Sachs Group Inc. et JPMorgan Chase & Co., mais Gorman a déclaré que si les bureaux n’étaient pas remplis avant la fête du Travail en septembre, “alors nous aurons un genre différent de conversation.

Alors que la plupart des employeurs américains disent qu’ils ne prévoient pas d’exiger que leurs employés se fassent vacciner avant leur retour, certaines grandes sociétés financières ont tracé une ligne plus dure ces derniers jours. BlackRock Inc. a déclaré la semaine dernière au personnel américain qu’il autoriserait uniquement ceux qui sont complètement vaccinés à revenir à partir du mois prochain. Bank of America Corp. prévoit également de donner la priorité au retour du personnel vacciné, en les rappelant tous début septembre. Il a déclaré qu’il prendrait des dispositions pour les personnes non vaccinées plus tard.

Environ 72 % des employeurs ayant répondu à une enquête menée en mai par la société de conseil et de gestion des risques Willis Towers Watson ont déclaré qu’ils ne prévoyaient pas d’exiger des vaccinations pour retourner sur le lieu de travail. Au lieu de cela, la plupart exigeront que le personnel non vacciné porte des masques à l’intérieur.

Morgan Stanley a déjà établi des horaires et des protocoles pour travailler dans certains espaces réservés aux vaccins, selon sa note de service. La société étendra cette approche à toutes les autres divisions à compter du 12 juillet. La politique s’applique aux travailleurs, aux clients et aux visiteurs des bâtiments de New York et de Westchester. Le Financial Times a rapporté la note plus tôt mardi.



Source by