26 avril 2021

Nestlé confirme discuter du rachat de Bountiful Par Reuters

Par admin2020

© Reuters. NESTLÉ CONFIRME DISCUTER DU RACHAT DE BOUNTIFUL

ZURICH (Reuters) – Nestlé (SIX:) est en discussions pour acquérir le fabricant de compléments alimentaires The Bountiful Company, a annoncé lundi le géant suisse de l’agroalimentaire, confirmant des informations de presse publiées sur le sujet la semaine dernière.

“Nestlé S.A. a annoncé aujourd’hui être en discussion pour acquérir tout ou partie de The Bountiful Company”, écrit le groupe suisse dans un communiqué, sans plus de précisions.

Bountiful, fondé en 1971 et détenu majoritairement par la société de capital-investissement KKR (NYSE:), détient les marques Nature’s Bounty (vitamines), Osteo Bi-Flex (renforcement des articulations) et Puritan’s Pride (gélules et vitamines).

Vendredi, le Wall Street Journal avait rapporté que Nestlé était en discussion pour la reprise de The Bountiful Company pour environ 5 milliards de dollars (4,14 milliards d’euros).

(Nivedita Balu à Bangalore; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media vous rappelle que les données contenues dans ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les CFD (actions, indices, contrats à terme) et les prix du Forex ne sont pas fournis par des bourses mais plutôt par des teneurs de marché, de sorte que les prix peuvent ne pas être précis et peuvent différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de trading. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir du fait de l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée avec Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour la perte ou les dommages résultant de la confiance dans les informations, y compris les données, les devis, les graphiques et les signaux d’achat / vente contenus dans ce site Web. Soyez pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes d’investissement les plus risquées possible.




Source by