30 juin 2021

Renault vise jusqu’à 90% de véhicules électriques en 2030 Par Reuters

Par admin2020

© Reuters. Le constructeur automobile français Renault a annoncé mercredi une accélération de sa stratégie électrique qui se traduira par une offre composée à 90% de modèles électriques pour la marque au losange en 2030 et le lancement de dix nouveaux mod

PARIS (Reuters) -Le constructeur automobile Renault (PA:) a dit mercredi viser une gamme composée jusqu’à 90% de véhicules électriques à l’horizon 2030 pour sa marque phare au losange, renforçant ainsi ses ambitions dans un secteur en forte croissance où Volkswagen (DE:) a volé la vedette à ses rivaux.

L’objectif précédent était de 90% du mix de la marque Renault composé de véhicules entièrement électriques et hybrides d’ici 2030.

“C’est une accélération historique de la stratégie électrique de Renault Group et du ‘made in Europe’ que nous annonçons aujourd’hui”, a déclaré le directeur général Luca de Meo, cité dans un communiqué.

Le groupe entend lancer 10 nouveaux véhicules 100% électriques d’ici 2025, dont sept pour la marque Renault.

Il souhaite également faire renaître un modèle iconique – la mythique 4L selon une source – et produire la Renault 5 à un coût inférieur de 33% à celui de son modèle électrique Zoe.

Renault a aussi annoncé un groupe motopropulseur électrique compact permettant une réduction de 30% des coûts de fabrication et de 45% sur les pertes d’énergie, offrant jusqu’à 20 kilomètres d’autonomie supplémentaire pour un véhicule électrique.

Lundi, Renault avait déjà annoncé la signature de deux partenariats avec Envision AESC et la startup française Verkor dans le domaine de la conception et la production de batteries pour véhicules électriques dans le nord de la France.

Le modèle Zoe de Renault, qui est la voiture électrique à batterie la plus vendue de son segment en Europe depuis plusieurs années, perd du terrain face à des modèles tels que la voiture électrique compacte ID.3 de Volkswagen.

Les chiffres de la base de données EV-Volumes.com montrent que la part de marché de Volkswagen sur le segment des véhicules électriques à batterie en Europe a grimpé à 25% l’année dernière, contre 14% en 2019.

Dans le même temps, la part de marché de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est passée de 23% en 2019 à 19% l’an dernier.

(Reportage Gilles Guillaume, rédigé par Hayat Gazzane, édité par Nicolas Delame et Blandine Hénault)

Responsabilité: Média de fusion tient à vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les CFD (actions, indices, contrats à terme) et les prix du Forex ne sont pas fournis par les bourses mais plutôt par les teneurs de marché, et les prix peuvent donc ne pas être exacts et peuvent différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de trading. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir en raison de l’utilisation de ces données.

Média de fusion ou toute personne impliquée avec Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat/vente contenus sur ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés au trading sur les marchés financiers, c’est l’une des formes d’investissement les plus risquées possibles.




Source by