16 avril 2021

Rencontrez les personnes qui rendent le mouvement FIRE plus inclusif et diversifié

Par admin2020
  • Bien que le mouvement FIRE – ou «indépendance financière, retraite anticipée» – ait récemment gagné en popularité parmi la génération Y, ses divers adeptes se concentrent sur la mise en évidence d’histoires de richesse dans les ménages noirs et latins.
  • Le mouvement préconise une stratégie d’épargne agressive, dans laquelle les gens placent environ la moitié de leur revenu total dans un fonds indiciel à faible coût et en tirent 4% une fois à la retraite.
  • Les milléniaux du BIPOC pensent que le mouvement ne prend pas en compte les réalités et les nuances culturelles et soutiennent que le choix de la frugalité est un privilège.
  • Ils préconisent plutôt de trouver plus de moyens de gagner un revenu plus élevé, en particulier avec des concerts parallèles.
  • Visitez la page d’accueil de Business Insider pour plus d’histoires.

Il est révolu le temps où les départs à la retraite étaient synonymes de régimes de retraite d’entreprise et de chèques de sécurité sociale. Aujourd’hui, la planification de la retraite nécessite un plan financier bien pensé, et c’est une chose à laquelle les personnes dans la vingtaine sont encouragées à réfléchir et à commencer à épargner le plus tôt possible.

Pour un sous-ensemble de personnes, l’épargne pour la retraite définit leur mode de vie. Ils adhèrent au mouvement «Indépendance financière, retraite anticipée», plus connu sous le nom de FIRE. En règle générale, ceux qui suivent le mouvement plaident en faveur d’une stratégie d’épargne agressive, mettant entre 50% et 70% de leur revenu total. Ils investissent cet argent dans un faible coût

fonds indiciel
, avec l’intention d’en tirer 4% une fois à la retraite.

Chaque personne qui poursuit FIRE a un nombre cible différent, mais un objectif commun est de 25 fois ses dépenses annuelles.

Le mouvement a gagné du terrain parmi les milléniaux, en particulier au lendemain de la Grande Récession. Mais sa popularité est venue avec une part de critiques: pas tous ceux qui suivent les blogs FIRE ou écrivent sur leurs expériences, mais ceux qui le font (et deviennent à leur tour des voix proéminentes du mouvement) ne représentent pas souvent un groupe démographique diversifié. Beaucoup sont blanc, homme et travail dans des emplois qui rapportent des salaires à six chiffres.

En conséquence, leur contenu et leurs conseils ont tendance à refléter les expériences de ce groupe démographique. L’accent est souvent mis sur la maximisation des économies et une approche ultra-frugale de la vie. Cela signifie dépenser le minimum sur les dépenses nécessaires et réduire (ou dans certains cas, éliminer) les dépenses «discrétionnaires».

Bien qu’ils fournissent de nombreux conseils et tactiques, ils discutent rarement des nuances entre ce qui constitue une dépense «discrétionnaire» ou «nécessaire». Il y a très peu de discussions sur la façon dont des facteurs tels que la race et le statut socio-économique jouent un rôle dans le succès de stratégies financières spécifiques – mais certains adeptes de FIRE cherchent à changer la donne.

Construire des histoires de richesse reflétant les ménages noirs et Latinx et rejeter la mentalité de frugalité

Kiersten, 36 ans, et Julien Saunders, 40 ans, sont un couple noir basé à Atlanta, en Géorgie, qui partagent leur parcours FIRE sur leur blog, Riche et régulier. Ils ont passé les premières années de leur mariage à rembourser agressivement leurs dettes, à vivre en deçà de leurs moyens et à générer des sources de revenus supplémentaires en plus de leur salaire à temps plein pour rechercher leur indépendance financière.

Désendettés et entrepreneurs à temps plein, ils sont en passe d’atteindre leur «objectif» – 1,5 million de dollars – d’ici 2021, bien que le couple n’ait pas l’intention de «prendre sa retraite» au sens traditionnel du terme.

Le couple travaille dur sur un livre à venir, et prévoit de continuer à développer son activité en ligne même lorsqu’ils atteignent leur indépendance financière. Ils sont particulièrement passionnés par l’encouragement de la communauté noire (et d’autres groupes marginalisés) à poursuivre FIRE comme un moyen de créer une richesse générationnelle.

Kiersten et Julien Saunders

Kiersten et Julien Saunders.

Riche et régulier


Les Saunders ont décidé de partager leur expérience lorsqu’ils ont réalisé que les médias dépeignent souvent un récit biaisé de la richesse des Noirs.

«Souvent, lorsque l’histoire de la richesse des Noirs est racontée, c’est l’histoire des extrêmes», a déclaré Julien à Business Insider. “Nous racontons des histoires de valeurs aberrantes qui ont construit une richesse massive ou des histoires de personnes extrêmement pauvres.” Vous ne voyez pas d’histoires de familles de classe moyenne à revenu élevé, a-t-il dit.

Pour Athéna Valentine, la poursuite du FEU est venue sur le dos d’une peur de la santé. La gestionnaire de programme à but non lucratif de 35 ans et fondatrice d’une agence d’assistantes virtuelles a blogué sur son parcours d’indépendance financière à Argent Smart Latina depuis 2014 – un site Internet de la finance orienté vers les Latinas avec un lectorat de 5 000 personnes par mois.

Après avoir eu 30 ans, Valentine a connu une série de problèmes de santé après l’autre, y compris un cancer de la thyroïde et une pancréatite grave, qui ont obligé les médecins à retirer sa vésicule biliaire. Comme elle a écrit dans son blog, c’est à ce moment-là qu’elle a commencé à réfléchir longuement et sérieusement à la possibilité que sa santé interfère avec sa capacité de travailler ou l’oblige à avoir besoin de plus de jours de repos que ce que permet un employeur à temps plein.

Athéna Valentine

Athéna Valentine.

Athéna Valentine


«J’ai vraiment commencé à prendre beaucoup plus de choses au sérieux en ce qui concerne mes finances, et c’est à ce moment-là que j’ai vraiment commencé à pousser pour de multiples flux de revenus», a-t-elle déclaré à Business Insider.

Comme les Saunders, Valentine ne cherche pas nécessairement à «prendre sa retraite». Elle a plutôt pour objectif de générer au moins 150 000 $ de sources de revenus passives avant l’âge de 40 ans. Valentine a déclaré qu’elle en était à environ 20% et a récemment embauché deux employés pour l’aider à développer plus rapidement son entreprise. Elle est sur le point de quitter son emploi de jour d’ici la fin de 2021 et travaille sur la construction de systèmes en place où elle n’aura à travailler que 10 heures par semaine.

Valentine a entendu parler du mouvement FIRE avant d’éprouver ses soucis de santé, mais elle était initialement réticente à le poursuivre.

«J’ai trouvé le mouvement déconcertant parce que beaucoup de gens qui sont très bruyants dans la communauté FIRE venaient d’une position privilégiée, et ils ne le reconnaissent pas», a-t-elle déclaré. Par exemple, la mère de Valentine est décédée alors qu’elle était au lycée, la laissant sans abri pendant quelques années. Elle n’a pas non plus accès aux outils financiers traditionnels comme un compte courant jusqu’au début de la vingtaine. En conséquence, elle ne pouvait commencer à faire de sérieux progrès sur ses finances que plus tard dans la vie.

Valentine a également estimé que certains des messages prêchés par les adhérents du FIRE – comme un état d’esprit de frugalité à tout prix – ne prennent pas toujours en compte les différentes réalités culturelles. Elle a souligné que les ménages multigénérationnels sont la norme dans les familles Latinx.

«C’est quelque chose que beaucoup de gens ne reconnaissent pas», dit-elle. Désormais, Valentine s’attend à devoir aider financièrement son père à sa retraite. “Si vous envisagez de poursuivre FIRE et que vous allez hériter de vos parents, vous allez devoir faire les choses un peu différemment. Vous ne pouvez pas simplement vivre dans une cabane ou une petite maison hors du réseau,” elle a dit.

L’état d’esprit de la frugalité est également quelque chose que les Saunders veulent contester. Au départ, le couple a adopté cette approche.

“Mais en tant que couple, nous avons réalisé qu’il y avait un inconvénient à cela”, a déclaré Julien. Ils ont parlé à d’autres couples qui ont adopté le principe d’être frugal en premier et ont découvert qu’une telle mentalité peut avoir un impact négatif sur leurs relations. Lorsque Julien a essayé d’adopter une garde-robe d’uniforme minimaliste, il a constaté qu’au bout de quelques semaines, cela avait un impact négatif sur sa capacité à être créatif et a constaté que ses vêtements commençaient à devenir «vraiment désagréables».

«Comme tout le monde, quand je ne me sens pas en confiance, cela a un impact négatif sur ma capacité à me connecter», a-t-il déclaré. Pendant un certain temps, il a également résisté à l’achat d’une nouvelle voiture. «Après un certain temps, les voyages en famille ont été une expérience misérable parce que je n’avais pas de climatisation, une ceinture de sécurité défectueuse et une radio cassée», a-t-il déclaré.

Ils ont également souligné qu’être économe par choix est un privilège. Par exemple, Kiersten a parlé de l’importance des soins capillaires pour les femmes noires – quelque chose que leurs homologues blancs peuvent considérer comme une dépense discrétionnaire. Pourtant, les femmes noires font face à un examen plus minutieux dans les milieux professionnels en ce qui concerne leur apparence personnelle, qui souvent se traduit par leur capacité de gain.

“Dans notre cas d’entrepreneurs, si nous ne présentons pas d’une certaine manière, nous savons que les portes sont plus minces”, a déclaré Julien. “Nous devons être prêts à investir en nous-mêmes en termes de soins personnels.”

Lire la suite: 4 femmes qui redéfinissent l’industrie de l’alcool à prédominance masculine et réalisent un profit substantiel dans le processus

L’importance d’augmenter vos revenus

Alors que les adeptes traditionnels du FIRE qui pratiquent la frugalité se concentrent souvent sur les dépenses moins importantes, les Saunders et Valentine mettent plutôt l’accent sur le fait de gagner plus.

Les Saunders et Valentine ont tous deux passé le début de leur parcours FIRE à travailler à temps plein tout en démarrant leur entreprise (Kiersten n’a quitté son emploi à temps plein qu’au début de 2020 pour se concentrer sur Rich & Regular). Ils sont également déterminés à utiliser leurs plates-formes pour encourager les communautés noires et latines à générer des revenus en dehors de l’emploi traditionnel.

Kiersten et Julien Saunders

Kiersten et Julien Saunders.

Riche et régulier


“La réalité est que si vous considérez Internet comme un système de commerce, vous commencez à comprendre que l’argent peut être fait en dehors de votre 9-5 avec moins d’efforts que jamais”, a déclaré Julien. «C’est pourquoi nous parlons de revenu; vous devez sortir du cycle qui [financial independence] est inaccessible parce que votre travail ne vous le donnera pas. ”

Pour ceux qui pourraient avoir du mal à trouver du temps supplémentaire dans leur journée, Julien a recommandé de créer un blog.

«Étant donné qu’une grande partie de la culture populaire est née de l’expérience de vie des POC, nous pensons que créer un blog est un excellent moyen de posséder et de monétiser les histoires qu’ils partagent avec le monde», a-t-il déclaré.

Il a reconnu que ce n’est peut-être pas une “voie immédiate” pour créer de la richesse, mais qu’ils sont “un puissant levier pour gagner des revenus en ligne”, a déclaré Julien. Il existe différentes façons de monétiser les blogs, comme la vente de produits ou la recommandation de produits et services en ligne, a-t-il déclaré. «Nous les considérons comme une propriété foncière numérique», a-t-il déclaré.

Élargir la définition du FEU

En fin de compte, Valentine et les Saunders espèrent qu’en partageant leur expérience, ils élargiront la définition de ce que signifie poursuivre FIRE et à qui s’adresse le mouvement. C’est également quelque chose que Delyanne Barros, rédactrice en conseil en emploi, vise à faire à travers son activité de coaching en matière d’argent et d’investissement, Maîtrisez mon feu. Barros a découvert FIRE grâce à une communauté en ligne sans dette et a déclaré que lorsqu’elle a commencé, il y avait “un énorme récit selon lequel vous devez être à 100% sans dette avant de pouvoir poursuivre FIRE.”

“Ce n’est tout simplement pas la réalité pour beaucoup de gens, en particulier dans la communauté minoritaire”, a-t-elle ajouté.

Delyanne Barros

Delyanne Barros.

Delyanne Barros


Kiersten a également noté que l’accent mis sur le FEU doit s’éloigner d’un nombre spécifique.

De nombreux adhérents du FIRE suivent le mouvement dans le but de ne plus jamais avoir à travailler après leur retraite, mais Kiersten a fait valoir que cela ne doit pas être le seul avantage.

Par exemple, poursuivre FIRE lui a également permis de quitter un emploi à temps plein qui a affecté sa santé mentale. Et quand COVID-19 a bouleversé le monde, ils étaient financièrement préparés.

“[I]t vous apprend à gérer vos dépenses », a déclaré Kiersten.

Les Saunders reconnaissent que poursuivre seul le FIRE ne résoudra pas les inégalités et la discrimination systémique qui font qu’il est difficile pour la communauté noire et latine de progresser, mais “c’est une option pour trouver un petit soulagement”, a déclaré Kiersten.

Elle a ajouté: “Mais l’écart de richesse raciale est causé par la politique. Et la politique est ce qui va nous en sortir.”



Source by