14 avril 2021

Royal Wins Corporation termine le dépôt du prospectus de non-offre préliminaire et annonce la composition du comité consultatif et du conseil d’administration

Par admin2020

Nouvelles et recherches avant d’en entendre parler sur CNBC et autres. Réclamez votre essai gratuit d’une semaine pour StreetInsider Premium ici.


Toronto, Ontario – (Newsfile Corp. – 13 avril 2021) – Royal Wins Corporation (“Victoires royales” ou la “Compagnie“) a le plaisir d’annoncer que la société a reçu un reçu de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (“OSC“) pour le dépôt d’un prospectus provisoire de non-offre.

Le prospectus est déposé conformément aux dispositions du Norme canadienne 41-101 – Exigences générales relatives au prospectus pour qualifier la distribution des actions ordinaires de la société au Canada. Aucun nouveau titre n’est offert avec le dépôt du prospectus.

Royal Wins a l’intention de demander l’inscription de ses actions ordinaires à la cote de la Bourse canadienne des valeurs mobilières (la “CSEL’acceptation définitive du prospectus et de la cotation sera soumise à l’examen et à l’approbation de la CVMO et du CSE, respectivement.

Royal Wins ne peut donner aucune garantie que sa demande d’inscription sera couronnée de succès ou que, si elle aboutit, il en résultera une augmentation importante des liquidités.

De plus, Royal Wins annonce la création du comité consultatif technique et des marchés financiers de la société (le “Conseillers“) nominations et conseil d’administration (le”Conseil“) line up qui prennent effet immédiatement à la suite de la clôture de l’offre publique d’achat (le”Accord“) de Royal Wins PTY (voir communiqué de presse du 1er avril 2021).

Conformément aux détails de l’entente, Royal Wins aura un conseil d’administration composé de cinq (5) membres et il y aura deux (2) conseillers pour aider la société dans ses futures stratégies de croissance.

Comité consultatif technique et marchés de capitaux:

Jean-Claude Petter, président du comité consultatif technique et marchés de capitaux: M. Petter est le directeur général à la retraite de Ferrier Lullin Private Bank & Trust, devenue Julius Baer Group AG. Julius Baer Group AG est une petite et moyenne société de banque privée généraliste fondée et basée en Suisse. Établie en tant que banque privée traditionnelle, elle propose des services de gestion d’investissements, de financement immobilier, de gestion de patrimoine et des offres sélectionnées de vente et de négociation basées sur une architecture ouverte et gérée. Implanté dans 28 pays, Julius Baer emploie plus de 6 700 personnes dans le monde. M. Petter est ambassadeur du Vatican auprès des Émirats arabes unis et a mené des négociations pour établir et représenter certaines entités de la région.

Alex Igelman, LLB: Alex A. Igelman, LL.B. est un avocat et un consultant stratégique principal qui a passé les 25 dernières années à se concentrer sur la réglementation et la surveillance de l’intersection des jeux de hasard et de la technologie Internet. Alex a été admis au barreau en 1991 et a été l’un des premiers avocats du jeu au Canada lorsqu’il a agi au nom de MGM, Mirage Resorts et Caesars au Canada. En 1996, Alex a été l’un des premiers avocats à se concentrer sur l’espace naissant du jeu en ligne et il a joué un rôle déterminant dans le succès précoce de PartyPoker et de Pokerstars ayant travaillé directement avec les deux fondateurs. Aujourd’hui, les deux sociétés opèrent à l’échelle mondiale dans de nombreuses juridictions réglementées.

En 2004, alors qu’il était en pratique privée, Alex était un actionnaire fondateur du géant du jeu GVC (maintenant Entain), une société avec une valorisation de plusieurs milliards de dollars et des propriétaires actuels de Ladbrokes, PartyGaming, et en partenariat avec MGM. Depuis 2014, Alex s’est efforcé d’introduire une certaine surveillance dans l’un des derniers bastions du jeu non réglementé, à savoir le jeu basé sur les compétences. Alex est membre en règle du Barreau de l’Ontario et membre du comité de rédaction de la Gaming Law Review et un contributeur fréquent à celui-ci.

Conseil d’administration de Royal Wins Corporation:

Peter Gan, président et chef de la direction, administrateur: M. Gan est titulaire d’un diplôme d’ingénieur (avec distinction) et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université de New South Wales, Australie. Il est enregistré pour fournir des conseils financiers et négocier des valeurs mobilières (RG 146 et RG 105) et lit actuellement le droit à l’Université de Sydney, en Australie. Il a occupé des postes de cadre supérieur au cours des 15 dernières années dans des sociétés cotées en bourse (ASX, AIM, PLUS), des sociétés de fonds privés et institutionnels. M. Gan possède une vaste expérience à la tête de petites et moyennes entreprises dans de nombreux secteurs, notamment les jeux en ligne, les marchés de l’énergie, les start-ups technologiques et les services financiers. Son expérience chevauche largement les marchés financiers et la gestion d’entreprise.

Robert Fong, chef de l’exploitation et directeur: M. Fong détient des diplômes en architecture (licence et maîtrise, avec distinction) de l’Université de New South Wales, Australie. Il a donné de nombreuses conférences sur le sujet et a été nommé l’un des 40 meilleurs architectes australiens de moins de 40 ans en 2006. Sa carrière dans le domaine de la technologie a été décorée par le succès de la haute direction, y compris des postes occupés au sein de E-Gal basé à Francfort et du groupe E-Dynamics basé en Suisse. M. Fong a fondé et supervisé Morf Media, qui a été sélectionnée comme l’une des 3 start-up australiennes soutenues par Price Waterhouse Coopers pour assister à la Global Technology Conference à Palo Alto en 2012.

Daniel Fuoco, CPA, CA, directeur: Daniel possède plus de 25 ans d’expérience financière auprès de sociétés multinationales cotées en bourse et privées, y compris à titre de directeur financier de sociétés cotées à la fois à la Bourse de croissance TSX et aux bourses canadiennes de valeurs mobilières au Canada. Daniel a exercé comme comptable professionnel agréé pendant 11 ans chez Deloitte & Touche LLP à Toronto et également à Melbourne. Il apporte de l’expérience en matière de fusions et acquisitions, de due diligence, d’introductions en bourse, de RTO, de rapports financiers, de structuration d’entreprise, de financement en capital et par emprunt, de plans et prévisions d’affaires et de fiscalité. En 1998, Daniel a rejoint Magna International Inc. en tant que directeur financier des projets spéciaux sous la direction du président Frank Stronach jusqu’en 2012. De plus, il était MID chez Magna Entertainment, la filiale de jeux et de courses de Magna. Il est diplômé de la Schulich School of Business de Toronto, en Ontario, et détient un baccalauréat en administration des affaires. Daniel est qualifié comme CPA / CA dans la province de l’Ontario, au Canada.

Jun He, directeur: M. He est le fondateur et associé directeur de Bright Mega. Il a plus de 18 ans d’expérience dans le commerce international et l’investissement. Depuis 2012, M. He a investi dans une variété d’industries, notamment les mines, le pétrole et le gaz et l’agriculture. M. He est bien connecté au Canada et en Chine. Il connaît très bien le conseil d’administration de la Bourse de Toronto («TSX») et a amené d’importants capitaux de Chine à la TSX. M. He est le fondateur et propriétaire du Fame Club de Toronto, membre de la Chambre de commerce Canada-Chine et membre de l’Association des entrepreneurs chinois-canadiens. En 2014, M. He a été élu «Best Asia Pacific Business Award». M. Jun, Il a obtenu son Master de l’Université des Affaires Internationales Extérieures et un MBA de HEC et DEA à Paris, France.

Stephen Coates, directeur: Stephen est fondateur et directeur de Grove Capital Group – un groupe de banque d’affaires spécialisé dans l’incubation et le développement d’entreprises entrepreneuriales au Canada et à l’étranger; et Grove Corporate Services – un cabinet de secrétariat, d’administration et de comptabilité pour les sociétés à petite capitalisation. Stephen a fondé et a été président ou chef de la direction de plusieurs sociétés cotées en bourse et est actuellement conseiller et / ou administrateur de plusieurs sociétés publiques et privées à petite capitalisation. Stephen a passé plus de 20 ans sur les marchés financiers, travaillant au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il se spécialise dans la structuration financière, le développement des affaires, les communications et la finance de marché – créant des relations stratégiques pour réussir. Stephen est diplômé du King’s College de l’Université Western à Londres, au Canada.

À propos de Royal Wins Corporation

Royal Wins Corporation (“Victoires royales“) est un studio de jeux numériques innovant, pionnier dans le domaine des jeux d’adresse et des paris sur les jeux mobiles occasionnels. Créé en 2014, Royal Wins PTY conçoit, développe et exploite des jeux d’adresse avec de l’argent réel, afin de perturber et de dominer l’espace de jeu en ligne de sorte que tous les joueurs de l’âge légal peut jouer et gagner des jackpots et des prix qui changent la vie sur leur compétence plutôt que sur le hasard et les probabilités.

Les fondateurs de Royal Wins et l’équipe de direction sont des vétérans du jeu, des leaders d’opinion et des développeurs de premier plan. Ils apportent une expertise opérationnelle rarement trouvée sur les marchés publics de pointe et, avec leurs directeurs et conseillers, Royal Wins PTY est équipé pour une forte croissance commerciale dans les jeux en ligne et les sports électroniques.

Pour plus d’information veuillez contacter:

Royal Wins Corporation
Nicolas Konkin
Directeur des communications
Téléphone: 1416642 1807, ext. 312
Courriel: ir@royalwins.com

Énoncés prospectifs

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui sont des déclarations prospectives sont assujetties à divers risques et incertitudes concernant les facteurs spécifiques divulgués ici et ailleurs dans les documents déposés par la société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières. Lorsqu’ils sont utilisés dans ce communiqué de presse, des mots tels que «sera, pourrait, planifier, estimer, s’attendre, avoir l’intention, peut, potentiel, croire, devrait» et des expressions similaires sont des déclarations prospectives.

Les déclarations prospectives peuvent inclure, sans s’y limiter, des déclarations concernant les résultats financiers non audités de la société et sa croissance projetée.

Bien que la société ait tenté d’identifier des facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels diffèrent sensiblement de ceux contenus dans les déclarations prospectives, il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats, les performances ou les réalisations ne correspondent pas aux attentes, aux estimations. ou prévu, y compris, mais sans s’y limiter: la dépendance vis-à-vis de l’obtention des approbations réglementaires; investir dans des entreprises ou des projets cibles qui ont un historique d’exploitation limité ou inexistant et qui sont soumis à une législation et une réglementation incohérentes; changement de lois; dépendance vis-à-vis de la direction; les exigences de financement supplémentaire; compétition; entraver la croissance du marché et l’adoption par l’État en raison d’une opinion publique et d’une perception incohérentes de l’industrie de la marijuana à des fins médicales et récréatives et; changement réglementaire ou politique.

Rien ne garantit que ces informations se révéleront exactes ou que les attentes ou estimations de la direction concernant les développements, circonstances ou résultats futurs se matérialiseront. En raison de ces risques et incertitudes, les résultats ou événements prévus dans ces déclarations prospectives peuvent différer sensiblement des résultats ou événements réels.

Par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse sont faites à la date de ce communiqué. 1055710 Canada Corp. décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser ces informations, sauf si requis par la loi applicable, et la Société n’assume aucune responsabilité pour la divulgation relative à toute autre société mentionnée dans les présentes.

Aucun organisme de réglementation ou bourse des valeurs mobilières n’a examiné, approuvé, désapprouvé ou n’accepte la responsabilité du contenu de ce communiqué de presse.

Pour voir la version source de ce communiqué de presse, veuillez visiter https://www.newsfilecorp.com/release/80298




Source by