2 juin 2021

Saudi Aramco en pourparlers avec les banques pour une nouvelle vente d’obligations – Sources | Nouvelles sur les investissements

Par admin2020

DUBAI (Reuters) – Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en pourparlers avec des banques pour une émission d’obligations libellée en dollars américains, ont indiqué deux sources, cherchant à lever des fonds avant d’importants engagements pour son principal actionnaire, le gouvernement saoudien.

On s’attendait à ce qu’Aramco devienne un émetteur d’obligations régulier après que son premier accord obligataire de 12 milliards de dollars en 2019 a été suivi d’une transaction en cinq parties de 8 milliards de dollars en novembre de l’année dernière.

Aramco n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La compagnie pétrolière a maintenu l’année dernière un dividende promis de 75 milliards de dollars malgré la baisse des prix du pétrole, et devrait assumer d’importants investissements nationaux qui font partie des plans de l’Arabie saoudite pour transformer l’économie.

“Je pense que c’était prévu. Ils ont besoin d’argent pour payer les dividendes qui ont été promis, ils l’ont fait dans le passé aussi”, a déclaré un banquier de la dette, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

L’une des sources a déclaré que l’accord pourrait avoir lieu dans les semaines à venir. Qatar Petroleum devrait émettre des obligations d’ici la fin juin qui, selon des sources, pourraient atteindre 10 milliards de dollars.

“Cela pourrait bien être occupé”, a déclaré la source.

Bloomberg, le premier à rendre compte de l’accord obligataire plus tôt mercredi, a déclaré que la vente de la dette se ferait par le biais d’obligations islamiques, ou sukuk, et a cité une source anonyme affirmant qu’Aramco pourrait lever environ 5 milliards de dollars.

(Reportage de Yousef Saba et Davide Barbuscia. Édité par Jane Merriman)

Copyright 2021 Thomson Reuters.



Source by