12 février 2021

Sound Financial Bancorp: Charte du comité de rémunération

Par admin2020

CHARTE DU COMITÉ DES RÉMUNÉRATIONS

DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

OBJECTIF

Le comité de rémunération (le «comité») du conseil d’administration (le «conseil») de Sound Financial Bancorp, Inc. (la «société») exécute les responsabilités du conseil relatives à la rémunération du chef de la direction de la société («chef de la direction»). ») et les autres hauts dirigeants de la société (collectivement, les« hauts dirigeants »), et fait des recommandations au conseil concernant la rémunération des administrateurs.

COMPOSITION ET RÉUNIONS DU COMITÉ

Le comité sera composé d’au moins deux administrateurs (y compris un président) nommés par le conseil, chacun d’eux étant un administrateur indépendant tel que défini par les normes de cotation du NASDAQ Stock Market (le «NASDAQ») et chacun d’eux, dans le L’avis du conseil d’administration, est libre de toute relation qui interférerait avec l’exercice de son jugement indépendant, sous réserve de toute exception qui pourrait être permise en vertu des exigences du NASDAQ. Le conseil doit également examiner s’il est souhaitable que les membres du comité soient également qualifiés d ‘«administrateurs non employés» au sens de la règle 16b-3 en vertu du Securities Exchange Act de 1934, ou de toute autre norme de droit, règle ou régulation.

Les membres du comité doivent être sélectionnés chaque année par le conseil, en tenant compte de la recommandation du comité des candidatures du conseil. Le conseil a le pouvoir de changer la composition du comité et de combler les vacances, sous réserve des exigences de qualification de la présente charte. Le comité doit se réunir au moins une fois par an ou plus fréquemment selon les circonstances.

TÂCHES, RESPONSABILITÉS ET PROCESSUS DU COMITÉ

Le comité tient un procès-verbal de toutes les réunions et rend compte de ses actions à la réunion ultérieure du conseil. Les membres du comité doivent recevoir des copies du procès-verbal de chaque réunion et de toute mesure prise par consentement unanime entre les réunions. Le comité est régi par les mêmes règles concernant les réunions (y compris les réunions par visioconférence, téléphone ou équipement de communication similaire), l’action sans réunion, l’avis, la renonciation à l’avis et les exigences de quorum et de vote qui s’appliquent au conseil.

Le comité peut demander à tous les administrateurs, dirigeants ou employés de la société, ou à toute autre personne dont les conseils et les conseils sont sollicités par le comité, d’assister à toute réunion du comité afin de fournir les informations pertinentes demandées par le comité.

Les responsabilités du comité sont les suivantes:

Charte du comité des rémunérations du conseil d’administration

27 janvier 2021

Page 1 de 3

  • 1. Examen périodique des régimes de rémunération de la société à la lumière des buts et objectifs de la société à l’égard de ces régimes et, si le comité le juge approprié, recommander au conseil l’adoption de nouveaux régimes de rémunération incitative, de plans fondés sur des actions, d’autres régimes de rémunération ou des modifications à des régimes existants (à moins que le comité n’ait le pouvoir d’apporter de telles modifications, comme indiqué dans le régime).

  • 2. Examen de l’évaluation annuelle par le conseil du rendement du chef de la direction et recommandation du niveau de rémunération du chef de la direction, sur la base de cette évaluation, pour approbation par le conseil. En formulant sa recommandation, le comité tiendra compte, entre autres facteurs, du rendement de la société, du rendement relatif des actionnaires, de la valeur des primes d’encouragement similaires accordées aux chefs de la direction de sociétés comparables et des récompenses attribuées au chef de la direction au cours des dernières années. Le Directeur Général ne peut être présent lors des délibérations ou du vote sur sa rémunération.

  • 3. Examiner l’évaluation annuelle du rendement du chef de la direction et le niveau de rémunération suggéré pour chaque membre de la haute direction et, sur la base de cet examen, et approuver la rémunération des hauts dirigeants de la société (à l’exclusion du chef de la direction). Pour déterminer la rémunération des hauts dirigeants, le comité doit tenir compte, entre autres facteurs, du rendement de la société, du rendement relatif des actionnaires, de la valeur des primes d’encouragement similaires accordées aux hauts dirigeants d’institutions comparables, des attributions passées aux hauts dirigeants et de toute autre information pertinente. .

  • 4. Examen annuel et approbation du pool d’augmentation salariale au mérite dans son ensemble en pourcentage du total des salaires. (par exemple, un pool d’augmentation serait exprimé comme 3% du total des salaires de base identifiés pour les augmentations au mérite pour l’année à venir.)

  • 5. Superviser la soumission de la Société aux actionnaires sur les questions de rémunération des dirigeants, y compris les votes consultatifs sur la rémunération des dirigeants et la fréquence de ces votes, et l’exigence en vertu des règles du NASDAQ que, à quelques exceptions près, les actionnaires approuvent les plans de rémunération en actions.

  • 6. Recommander au conseil le niveau de rémunération approprié et la combinaison appropriée de rémunération en espèces et de rémunération en actions pour les services du conseil et des comités du conseil.

  • 7. Accomplir les tâches et responsabilités assignées au comité aux termes de tout plan de rémunération des dirigeants ou des employés.

  • 8. Examiner et approuver la création ou la révision de toute politique de récupération permettant à la Société de récupérer la rémunération versée aux employés.

  • 9. Examiner, surveiller et faire rapport au conseil, au moins une fois par an, sur les efforts de perfectionnement de la direction pour assurer le développement d’un bassin de candidats pour une relève de la direction adéquate et ordonnée.

  • 10. Examiner les politiques de la société concernant la déductibilité fiscale de la rémunération versée aux hauts dirigeants aux fins de l’article 162 (m) du Code.

  • 11. Effectuer toutes autres tâches et responsabilités déléguées au comité.

  • 12. Examiner et réévaluer l’adéquation de cette charte au moins une fois par an, soumettre la charte au conseil pour approbation et faire publier ou fournir le document aux actionnaires comme l’exigent les règles du NASDAQ ou de la SEC.

  • 13. Superviser l’auto-évaluation périodique du conseil, qui doit avoir lieu au moins tous les trois ans, afin de déterminer si le conseil et ses comités fonctionnent efficacement. Le comité de rémunération recevra les commentaires de tous les administrateurs et fera rapport au conseil avec une évaluation de la performance du conseil.

Charte du comité des rémunérations du conseil d’administration

27 janvier 2021

Page 2 de 3

ENQUÊTES ET ÉTUDES: DES CONSEILLERS EXTÉRIEURS

Le comité peut retenir ou obtenir les conseils d’un consultant en rémunération, d’un conseiller juridique ou d’un autre conseiller concerné. Le comité est directement responsable de la nomination, de la rémunération et de la surveillance du travail des conseillers retenus par le comité. Le comité recevra un financement de la société pour le paiement d’une rémunération raisonnable, telle que déterminée par le comité, aux conseillers retenus.

Le comité a le pouvoir de choisir, ou de recevoir des conseils des conseillers du comité, seulement après avoir pris en compte ces facteurs: (i) la prestation d’autres services à la société (ou à l’une de ses sociétés affiliées) par la personne qui emploie le consultant en rémunération, conseiller juridique ou autre conseiller; (ii) les honoraires reçus de la Société (ou de l’un de ses affiliés) au conseiller, en pourcentage du total des honoraires; (iii) les politiques et procédures du conseiller destinées à prévenir les conflits d’intérêts; (iv) toute relation professionnelle ou personnelle du conseiller avec un membre du comité; (v) toute action de la Société détenue par le conseiller; et (vi) toute relation professionnelle ou personnelle du conseiller avec un membre de la haute direction de la Société. Nonobstant ce qui précède, le comité peut retenir les services ou recevoir des conseils de tout conseiller en rémunération de son choix, y compris des conseillers qui ne sont pas indépendants, après avoir examiné les facteurs ci-dessus.

Le comité n’est pas tenu d’évaluer l’indépendance de tout consultant en rémunération ou autre conseiller qui agit dans un rôle limité à la consultation sur des plans généraux qui ne font pas de discrimination dans la portée, les modalités ou le fonctionnement des hauts dirigeants ou des administrateurs et qui sont généralement disponibles pour tous les employés ou fournissant des informations non personnalisées pour une entreprise particulière ou qui sont personnalisées en fonction de paramètres non développés par le consultant ou le conseiller, et sur lesquels le consultant ou le conseiller ne donne pas de conseils.

Le comité n’est pas tenu de mettre en œuvre ou d’agir conformément aux conseils ou recommandations du consultant en rémunération, du conseiller juridique ou de tout autre conseiller du comité. L’autorité accordée dans la présente charte n’affecte pas la capacité ou l’obligation du comité d’exercer son jugement dans l’accomplissement de ses fonctions en vertu de la présente charte.

HISTORIQUE D’APPROBATION DES DOCUMENTS

Date d’approbation de ce document: 27 janvier 2021 Date d’approbation précédente: 31 janvier 2020

EXIGENCES RELATIVES À LA PROPRIÉTÉ ET À L’APPROBATION DES DOCUMENTS Maintenu par: Directeur des ressources humaines

Révisé par: Comité de rémunération Approuvé par: Conseil d’administration Cycle de révision: Annuellement

Charte du comité des rémunérations du conseil d’administration

27 janvier 2021

Page 3 sur 3



Source by