21 avril 2021

Un achat de bitcoins risqué sur un marché haussier plus grand que la crypto-monnaie

Par admin2020

Tous les marchés de matières premières ont leurs paris d’investissement à effet de levier. Le pétrole brut a des sociétés d’exploration et de production sauvages; l’or et les métaux précieux font que les opérations minières font le sale boulot du sol. Une marchandise du futur, le bitcoin, n’échappe pas à la règle selon laquelle, lorsqu’il y a une ressource rare à exploiter dans le monde et que les investisseurs y accordent une valeur croissante, les mineurs se précipitent pour revendiquer la richesse.

Les gains récents dans ce qui pourrait être le pari bitcoin le plus risqué de tous ont conduit Leeor Shimron, vice-président de la stratégie des actifs numériques à Conseillers mondiaux Fundstrat, pour jeter un œil à la «ruée vers l’or numérique» dans le commerce des mineurs de bitcoins.

Ces sociétés minières sont relativement nouvelles et jeunes, elles manquent d’antécédents et certaines sont arrivées sur le marché de «manière détournée» – et certaines des plus grandes, comme Riot Blockchain, ont fait l’objet d’un examen réglementaire à leurs débuts. Ils ont également fonctionné à pertes, mais Shimon a noté qu’ils avaient atteint plus d’un milliard de dollars de capitalisation boursière après avoir investi massivement pendant le ralentissement du bitcoin dans le matériel et les installations qui les ont aidés à «faire les choses en grand» dans le cycle actuel du marché haussier du bitcoin.

Trading Bitcoin à bêta élevé et à haut risque

Shimron a décrit les mineurs dans une note la semaine dernière aux clients qui ont exprimé leur intérêt pour la flambée des actions en tant que «jeu à bêta élevé» sur le bitcoin. Lors de la récente course haussière de la crypto-monnaie, au cours de laquelle le bitcoin a augmenté de 900%, le rendement moyen parmi les plus grands mineurs cotés en bourse était de 5000%, selon son analyse.

Les mineurs de Bitcoin, selon les mots de Shimron, forment l’épine dorsale de la blockchain de Bitcoin, car ils “brûlent de l’électricité pour générer des suppositions par ordinateur visant à résoudre des énigmes cryptographiques” et génèrent des revenus sous la forme de bitcoin extrait. Au fur et à mesure que le bitcoin est extrait, les mineurs vendent les actifs pour couvrir leurs dépenses. Beaucoup choisissent également de conserver une partie de leur bitcoin extrait sur leur bilan d’entreprise, une tendance qui commence à gagner du terrain avec la classe de PDG plus orientée numériquement et plus perturbatrice sur le marché plus large, comme Jack Dorsey chez Square et Elon Musk chez Tesla. Musk vient d’ajouter “Technoking” à son titre exécutif et le CFO de Tesla a récemment ajouté “Master of Coin” au sien. La société minière nord-américaine, Marathon Digital Holdings, a récemment annoncé qu’elle avait acheté 150 millions de dollars supplémentaires de bitcoins à conserver dans son bilan.

Les plus grandes sociétés minières cotées en bourse que l’analyste de Fundstrat a examinées comprennent les deux sociétés cotées au Nasdaq, Riot Blockchain et Marathon Digital Holdings, et deux actions de marché de gré à gré, Hive Blockchain et Hut 8.

Au cours de l’année écoulée, les mineurs de bitcoin ont largement surperformé le bitcoin, une dynamique qui, selon Fundstrat Global Advisors, se poursuivra à mesure que le marché haussier évoluera, mais pourrait basculer violemment à la baisse dans toute correction.

Conseillers mondiaux Fundstrat

L’analyse de Shimron montre que la version bêta de ces sociétés minières de bitcoins génère un rendement de 2,5% pour chaque mouvement de 1% de la crypto-monnaie. Bien qu’il n’y ait pas suffisamment de données historiques pour tirer des conclusions fermes, la performance des mineurs est clairement liée au prix du bitcoin, et leur profil commercial amplifie les avantages et les inconvénients, a-t-il déclaré.

Il s’agit d’une «industrie notoirement compétitive», selon les mots de Shimron, où la capacité d’être rentable peut se résumer à une électricité bon marché et à l’accès à du matériel minier spécialisé. À mesure que le prix du bitcoin augmente, «les mineurs créent de nouvelles plates-formes ou améliorent leur matériel avec des machines plus puissantes et plus efficaces».

Marathon a récemment conclu un accord de 170 millions de dollars pour 70000 mineurs ASIC S-19 de Bitmain, qui, une fois pleinement déployé plus tard cette année, portera sa puissance minière à 103000 machines.

Ce coût élevé de faire des affaires dans l’extraction de bitcoins se traduit par un flux de trésorerie disponible faible ou négatif et des bénéfices modérés, écrit Shimron. Mais les sociétés minières ont pour le moment capturé la croissance du cycle haussier actuel du bitcoin en raison de leurs dépenses. (Ils ont également vu le commerce sauvage dans le boom du bitcoin de 2017.)

Maintenant, ils ont également attiré l’attention de certaines des forces les plus récentes du marché, en tant que pièce récente de Bloomberg Il a été noté que les mineurs de bitcoins étaient discutés dans le babillard WallStreetBets sur Reddit, ce qui a alimenté la manie des actions de GameStop.

“Pour les investisseurs qui cherchent à obtenir une exposition aux mineurs, cette bêta en fait une excellente opportunité au milieu d’un marché haussier rugissant. … Il y a des crises et des départs et des reculs, mais nous avons encore beaucoup de marge de croissance ici”, Shimron a déclaré dans une interview avec CNBC.

Investir dans Bitcoin en 2021 et au-delà

C’est le marché haussier plus large de la crypto-monnaie qui a alimenté les mineurs et Shimon pense que cela peut continuer en 2021, en raison de facteurs macroéconomiques et démographiques. Les craintes d’inflation soutiendront les prix du bitcoin, et même au milieu des récentes pressions sur les rendements du Trésor à 10 ans, qui peut agir sur la crypto-monnaie comme il le fait sur les actions technologiques, il a déclaré que la Fed indiquait clairement que la banque centrale souhaitait maintenir sa politique accommodante. en place jusqu’en 2023.

Une autre force motrice est l’adoption continue des nouvelles technologies numériques et des actifs numériques par les jeunes investisseurs. “Vous voyez les jeunes gens graviter vers le bitcoin et d’autres monnaies numériques par opposition à l’or et aux matières premières et cela témoigne d’un changement démographique. … Pour eux, ce n’est pas fou d’interagir avec l’argent de manière purement numérique”, a-t-il déclaré à CNBC.

La semaine dernière, Morgan Stanley est devenue la première grande banque de Wall Street à offrir à ses clients fortunés l’accès au bitcoin. Il a limité l’accès aux clients avec au moins 2 millions de dollars compte tenu des risques encourus.

Il existe déjà des moyens d’accéder au marché de la cryptographie autres que les devises sous-jacentes, telles que les échanges qui échangent des pièces et seront bientôt disponibles pour davantage d’investisseurs. Coinbase a récemment été évalué à 68 milliards de dollars sur le marché privé et prévoit une cotation directe sur le Nasdaq.

En attente d’un ETF Bitcoin aux États-Unis

Il existe trois FNB bitcoin au Canada et, à un moment donné, il peut y avoir Bitcoin ETF disponible aux États-Unis La dernière tentative de la Securities and Exchange Commission a été déposée à la mi-mars par les ETF VanEck, mais les investisseurs n’espérant pas que la SEC approuvera bientôt un fonds Bitcoin, ils recherchent ailleurs des idées d’investissement en crypto-monnaie qui aller au-delà de l’achat de bitcoin lui-même.

Shimon, qui dirigeait un fonds de capital-risque de crypto-monnaie et de blockchain à un stade précoce avant de rejoindre Fundstrat, a déclaré qu’il considérait les mineurs comme une base pour l’espace crypto. “Les meilleures entreprises seront là pour rester”, a-t-il déclaré, soulignant les économies d’échelle en investissant dans des équipements contre lesquels les nouveaux venus auront plus de mal à rivaliser.

Après avoir pris la «décision intelligente» pendant le marché baissier du bitcoin pour développer les opérations, les pénuries actuelles de la chaîne d’approvisionnement du secteur technologique causées par Covid pourraient encore aider le positionnement de ces mineurs après le capital qu’ils ont déjà investi dans des machines spécialisées pour l’espace.

Pourtant, comme de nombreux traders et fonds spéculatifs le font avec les mineurs d’or et les explorateurs de pétrole à petite capitalisation, il est enclin à échanger les mineurs de bitcoin dans un marché haussier, plutôt que de les considérer comme des investissements à détenir à long terme.

La surperformance du SPDR Gold Shares ETF par rapport à un VanEck ETF répliquant un indice de mineurs d’or, depuis 2006.

Shimron continue de préférer le bitcoin comme investissement à long terme, ainsi que tout ETF finalement approuvé par la SEC pour les investisseurs américains. “Ce n’est qu’une question de temps avant que la SEC n’approuve un ETF bitcoin”, a-t-il déclaré. “Lorsqu’un ETF BTC arrive, les frais seront faibles et ce sera le moyen le plus sûr et le plus simple d’utiliser les rails traditionnels pour obtenir une exposition au bitcoin”, a-t-il déclaré.

Les mineurs ont été critiqués pour les énormes quantités d’électricité requises dans les opérations Bitcoin, mais le point de vue de Shimron se résume aux performances financières et du marché. (Il dit qu’il y a aussi beaucoup à critiquer sur l’impact du système de monnaie fiduciaire sur le monde.)

“Il est assez clair que le dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale est sur ses dernières jambes, ne disparaissant pas de sitôt, mais nous sommes dans les dernières étapes du dollar américain en tant que monnaie de réserve, et la décentralisation est la prochaine étape.”

Même si les actions minières de Bitcoin présentent un risque trop élevé pour la plupart des investisseurs, il est confiant en disant que le monde de la crypto-monnaie devrait être sur le radar de tout le monde. “C’est là que tout va. La finance a été le dernier vestige qui n’a pas été touché par Internet”, a déclaré Shimron.



Source by