24 février 2021

Wall termine en hausse alors que Powell (Fed) rassure sur l’inflation Par Reuters

Par admin2020

© Reuters. LA BOURSE DE NEW YORK EN HAUSSE À LA FERMETURE

par Gertrude Chavez-Dreyfuss

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a terminé à la hausse mercredi, le s’établissant à un niveau record, alors que la vente massive des titres liés au secteur des technologies a ralenti et que la rotation vers les actions cycliques s’est poursuivie après les commentaires du président de la Fed, Jerome Powell, ont apaisé les inquiétudes sur l’inflation.

L’indice Dow Jones a gagné 424,51 points (1,35%) à 31.961,86.

Le S&P-500, plus large, a pris 44,06 points, soit 1,14%, à 3.925,43.

Le a avancé de son côté de 132,77 points (0,99%) à 13.597,97 points.

Alors qu’il avait marqué un recul de 1,3% en début de séance, le Nasdaq a remonté la pente en début d’après-midi et fini en hausse, tandis que le Dow Jones et le S&P-500 devraient connaître leur meilleur mois depuis novembre.

Jerome Powell, qui s’est à nouveau exprimé mercredi devant une commission parlementaire, a déclaré qu’il faudrait peut-être attendre plus de trois ans pour atteindre l’objectif d’inflation fixé par la Réserve fédérale (Fed), un signe que celle-ci se projette au-delà de toute flambée des prix à court terme et entend maintenir ses taux proches de zéro.

“Ce qui porte le marché est le stimulus financier, la Fed accommodante, les résultats trimestriels vraiment, vraiment solides que nous constatons, de même que le fait que nous allons avoir un troisième vaccin”, a déclaré Richard Saperstein, directeur de l’investissement chez Treasury Partners.

Le régulateur américain des médicaments (FDA) a indiqué mercredi que le vaccin contre le coronavirus développé par Johnson & Johnson (NYSE:), qui nécessite l’administration d’une seule dose, semblait sûr et efficace, ouvrant la voie à ce que son utilisation soit approuvée cette semaine.

Le titre du laboratoire américain a affiché des gains après cette annonce.

Le secteur financier du S&P-500 a atteint un pic inédit, tandis que les secteurs industriel et énergétique ont aussi progressé.

Concernant le secteur des technologies, la séance a été mitigée, Microsoft (NASDAQ:), Amazon (NASDAQ:) et Apple (NASDAQ:) ayant terminé en baisse tandis que Facebook (NASDAQ:), Netflix (NASDAQ:) et Alphabet (NASDAQ:) ont effacé des pertes initiales.

Tesla (NASDAQ:) était à la hausse après l’annonce par le fonds Ark Invest d’un nouvel investissement de 171 millions de dollars en titres du constructeur de véhicules électriques, alors que l’action avait chuté de plus de 12% sur les quatre séances précédentes.

(Rédaction de Paris)




Source by